nature.ca  La nature de la rivière Rideau AccueilEnglish  
Le ProjetHistoire et géographieÉtat de santéAnimaux et plantesQualité de l'eauBiodiversitéÀ l'actionRessourcesEnseignants
Le Projet sur la biodiversité de la rivière Rideau

 

La Table ronde sur la rivière Rideau prend le relais

Vue de la rivière Rideau.
La rivière Rideau près du pont Billings, à Ottawa.

Le Projet sur la biodiversité de la rivière Rideau a permis d'identifier plus de 600 espèces animales et végétales vivant dans la rivière. Mais aux yeux du chercheur principal Michel Poulin, un des résultats les plus satisfaisants de cette vaste étude demeure la création d'un nouvel organisme qui oeuvre pour la protection de la rivière et pour l'éducation de la population.

En effet, à l'hiver 1999, les membres des comités consultatifs communautaires liés au Projet ont voulu créer une association qui prendrait le relais et maintiendrait l'intérêt de la population pour la conservation de la rivière.

Un an plus tard, la Table ronde sur la rivière Rideau voyait le jour, regroupant des citoyens et des représentants de 35 organisations. Il s'agit de groupes communautaires ou environnementaux, de municipalités, d'agences gouvernementales et d'entreprises privées.

La Table ronde a le mandat de coordonner des activités de recherche, des projets éducatifs et des initiatives visant :
Puce. à protéger et à améliorer la qualité de l'eau de la rivière;
Puce. à protéger et à restaurer les habitats fauniques, notamment ceux des poissons;
Puce. à conserver la biodiversité de la rivière.

 

Flèche. 
Flèche. 
Flèche. 
Flèche. 
Puce. 
Flèche. 
 
Chenille aquatique du genre Synclita.
Chenille aquatique du genre Synclita.
Pour joindre la
Table ronde

Vous aimeriez en apprendre davantage sur la Table ronde ou participer à ses activités? Vous trouverez les coordonnées de l'organisme dans le site Web de la Table ronde (en anglais seulement) :
http://www.rideauround
table.ca/index.html
Un projet du Musée canadien de la nature
  
 Images : Ed Hendrycks, Musée canadien de la nature, Diane Pathy