nature.ca  La nature de la rivière Rideau AccueilEnglish  
Le ProjetHistoire et géographieÉtat de santéAnimaux et plantesQualité de l'eauBiodiversitéÀ l'actionRessourcesEnseignants
L'état de santé de la rivière

 

Rive de la rivière Rideau à l'état naturel.
À l'état naturel, la végétation riveraine procure un abri et de la nourriture à de nombreuses espèces animales.

Pour préserver la rivière, sauvons les berges!

Il est impressionnant de constater à quel point ce qui pousse sur les rives de la rivière Rideau a une influence sur ce qui vit dans la rivière! En effet, la conservation de la végétation riveraine et du caractère naturel des berges est l'un des éléments clés de la santé et de la biodiversité de la rivière.

La végétation riveraine :
bullet fournit de la nourriture, un abri, des sites de nidification et des aires de reproduction aux espèces sauvages.
bullet
Tortue sur un tronc d'arbre.
Les tortues ont besoin d'aire de repos, comme des troncs d'arbres, pour digérer leur nourriture.
stabilise les rives en ancrant le sol et en prévenant l'érosion. Pendant les averses de pluie, le sol qui n'est pas ancré glisse dans la rivière, ce qui diminue grandement la qualité de l'eau. La terre en suspension dans l'eau bloque les branchies des poissons et nuit à la vision des animaux aquatiques, les empêchant de repérer leurs proies et d'éviter d'éventuels prédateurs. Les oeufs de poisson et de grenouille étouffent et suffoquent.
bullet sert de filtre pour empêcher certains fertilisants résidentiels et agricoles, pesticides et herbicides de se répandre dans la rivière.
bullet protège de l'érosion causée par le sillage des bateaux à moteur. Un lit de quenouilles ou de sagittaires contribue à briser le mouvement des vagues.


Quenouilles sur la rive. La bande de végétation qu'on a conservée ici stabilise le sol et filtre d'éventuels fertilisants.
Préférer les quenouilles aux constructions
La disparition de la végétation riveraine due à l'aménagement artificiel des rives constitue l'une des principales menaces qui pèsent sur la santé de la rivière Rideau. Heureusement, il s'agit aussi d'un domaine où chacun peut apporter sa contribution grâce à quelques gestes simples.

Dans les secteurs agricoles et résidentiels, les champs cultivés et les pelouses entretenues jusqu'au bord de l'eau ne protègent pas suffisamment les rives contre l'érosion. Les propriétaires ajoutent alors des structures de stabilisation tels des murs de soutènement.

Berge érodée.
Berge érodée.
Il s'agit de solutions de rechange peu efficaces à la végétation riveraine naturelle, car ces structures éliminent la diversité d'habitats créés par une communauté de plantes variées. Elles ne procurent ni habitat, ni nourriture, ni sites de nidification appropriés aux animaux de la rivière. En bout de ligne, ces rives artificielles réduisent la biodiversité de la rivière Rideau.

S'il faut absolument mettre des structures de stabilisation des rives en place, il est préférable d'ajouter aussi des plantes indigènes le long de la berge.

Tronc d'arbre et escargots.
Des berges naturelles abritent une faune variée.
Le cornouiller stonolifère (Cornus stonolifera) et la spirée blanche (Spiraea alba), dont les racines s'enchevêtrent et forment des réseaux, sont particulièrement efficaces pour prévenir l'érosion du sol. On peut aussi planter de la vigne vierge commune (Parthenocissus vitacea) et des saules jaunes (Salix eriocephala). [23]

Par ailleurs, plusieurs des rives les plus abîmées de la rivière Rideau le sont en raison des glissements de boue qui se produisent lorsque le bétail entre et sort de l'eau. L'accès du bétail à l'eau la rend boueuse et la contamine. L'installation de clôtures aux abords de la rivière aiderait grandement à éliminer ce problème.

 

 L'état de santé de la rivière
Flèche.
Flèche.
Puce.
Flèche.


Regardez cette vidéo
Mur de ciment en bordure de la rivière.

Aménagement artificiel de la rive, le long de la rivière Rideau.

(886 Ko, QuickTime)
Un projet du Musée canadien de la nature
 Images : Ruben Boles, Jean Lauriault, Musée canadien de la nature