1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Mission et organisation>
  4. Prix Inspiration Nature>
  5. Lauréats 2018

Lauréats 2018

Le Musée canadien de la nature est fier de présenter les lauréats des prix Inspiration Nature.

Jeunes
Adultes
Prix d'honneur
Organisations à but non lucratif (petites et moyennes)
Organisations à but non lucratif (grandes)
Entreprises (petites et moyennes) – Deux lauréats!
Entreprises (grandes)

Jeunes

Parrainé par Bruce Power
Isabella O'Brien, 17, Dundas (Ontario)
À l'âge de 11 ans, après avoir découvert les effets nocifs de l'acidification de l'océan sur les coraux, Isabella a conçu un moyen d'utiliser les coquillages et de retourner à la mer le calcium recyclé. Grâce à ce projet, elle a remporté la médaille d'or à l'Exposciences pancanadienne 2014 et 2016. Elle siège également au comité consultatif jeunesse de son député fédéral en tant que militante environnementaliste.

Adultes

Max Liboiron, St. John's (Terre-Neuve et Labrador)
Scientifique, activiste et organisatrice communautaire, Max Liboiron dirige un laboratoire unique en son genre sur la pollution marine par le plastique au département de géographie de l'Université Memorial de Terre-Neuve. Elle a inventé des méthodes et des technologies faciles et fondées sur la collectivité pour rendre la science accessible aux non-scientifiques et aider les gens à s'engager dans des actions environnementales.

Prix d'honneur

Dave Mossop, Ph. D, Whitehorse (Yukon)
Dave Mossop a consacré plus de 40 ans à la recherche, à la conservation de la nature, à l'éducation et à la défense de l'environnement. Ce biologiste des espèces sauvages a été à l'avant-scène des efforts nationaux et internationaux pour protéger les espèces en péril, notamment le faucon pèlerin au Yukon. Sous sa houlette, on a établi le premier site d'interprétation du Yukon sur la route Dempster. Membre fondateur de la Réserve faunique du Yukon, il continue de communiquer sa passion pour la nature, et en particulier pour les oiseaux, en poursuivant ses activités de conseiller et de mentor en recherche sur la biodiversité et en vulgarisation scientifique.

Organisations à but non lucratif (petites et moyennes)

Parrainé par Ontario Power Generation
FLAP Canada, Toronto (Ontario)
FLAP Canada s'efforce de protéger les oiseaux migrateurs des collisions avec les bâtiments dans les zones urbaines depuis 25 ans. Son initiative de sauvetage des oiseaux à Toronto a été une première mondiale. Le conseil municipal de Toronto a adopté les recommandations de FLAP concernant la mise au point d'un nouveau règlement antipollution lumineuse et des lignes directrices pour les édifices existants ou nouveaux en vue de prévenir la collision des oiseaux. Des dizaines de villes ont imité Toronto.

Organisations à but non lucratif (grandes)

CPAWS, Ottawa (Ontario)
Seule organisation caritative d'envergure nationale à se consacrer exclusivement à la protection des terres publiques, SNAP a joué un rôle dans la prise de décisions majeures concernant la conservation de la nature et la gestion des aires protégées au cours des cinq dernières décennies. Récemment, grâce au leadership de SNAP, le gouvernement canadien a annoncé dans son budget 2018 qu'il consacrerait 1,3 milliard de dollars à la conservation, ce qui est le plus important investissement dans ce secteur jamais fait au pays.

Entreprises (petites et moyennes)

Deux lauréats!

Inhabit Media, Iqaluit (Nunavut)
Inhabit Media est l'unique maison d'édition indépendante détenue par des Inuits du Nunavut. En 12 années d'existence, cette maison a publié plus d'une centaine de livres en quatre langues (français, anglais, inuktitut et inuinnaqtun) dans tous les genres littéraires, par exemple livres pour enfants, documents scientifiques ou romans illustrés. Inhabit Media assure la pérennité des traditions et des connaissances inuites et préserve les liens avec cet environnement nordique unique au monde.

The Plastic Bank, Vancouver (Colombie-Britannique)
Cette « banque du plastique » s'efforce de prévenir la pollution de l'océan par les plastiques en achetant les détritus de plastique. Le plastique collecté par les gens peut être échangé contre de l'argent ou servir à des services comme l'éducation, l'assurance pour des soins de santé ou des aliments. Rien qu'à Haïti et aux Philippines, l'initiative a permis d'éviter que plus de 4,5 millions de kg de plastique finissent dans l'océan.

Entreprises (grandes)

CN, Montréal (Québec)
Depuis 2012, de concert avec Arbres Canada, le CN a planté 1,7 million d'arbres qui piègent environ 16 296 tonnes de CO2 par an, soit l'équivalent de 3500 autos en moins sur la route! Le programme « ÉcoConnexions CN – De terre en air » aide aussi les municipalités canadiennes à participer aux projets de reboisement et de verdissement communautaires. Depuis 2012, ce programme a soutenu la plantation de 112 492 arbres et arbustes grâce à 199 subventions à des collectivités canadiennes.

Plugiciels

Pour accéder au contenu complet de cette page, vous aurez possiblement à télécharger ce qui suit :