Le Musée est fermé temporairement

Jusqu'à nouvel ordre, le Musée sera fermé à des fins préventives contre le virus COVID-19. En apprendre davantage.

  1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Médias>
  5. Communiqués>
  6. Le zoo en vous ! Des milliards de minuscules organismes en vedette au Musée dans l’exposition Moi et mes microbes

Le zoo en vous ! Des milliards de minuscules organismes en vedette au Musée dans l’exposition Moi et mes microbes

OTTAWA, 18 décembre 2019 – Des microbes envahissent le Musée canadien de la nature! La nouvelle exposition, Moi et mes microbes : le zoo en vous, porte sur le microbiote humain, c’est-à-dire ces milliards d’organismes microscopiques qui nous habitent et nous entourent. Présentée pour la première fois au Canada, cette exposition de l’American Museum of Natural History sera à l’affiche du 20 décembre 2019 au 29 mars 2020.

« La vie sur notre planète repose sur les microbes. Quel meilleur moyen d’appréhender leur importance que de voir cette nouvelle exposition qui met en lumière la biodiversité associée à notre propre corps, déclare Meg Beckel, présidente-directrice générale du Musée canadien de la nature. La plupart de ces microbes sont essentiels à notre santé. Dans cette exposition, vous découvrirez leur rôle et constaterez que la recherche sur le microbiote humain est un domaine en plein essor. »

Notre corps abrite des milliards de microbes, qu’il s’agisse de bactéries, de virus, de champignons ou de parasites; il compte d’ailleurs plus de cellules microbiennes que de cellules humaines : il y a plus de microbes dans notre corps que d’étoiles dans la voie lactée ! Ces micro-organismes influent sur la digestion, la résistance aux maladies et même sur l’humeur! Comme le montre cette exposition, ils prospèrent dans notre ventre et sur notre peau. Apparaissant à la naissance, ils colonisent le corps et évoluent au fil du temps.

Fourmillant d’information, cette exposition explore les liens parfois complexes entre nos microbes et notre santé en faisant appel à des vidéos, des jeux, des modèles plus grands que nature, des installations artistiques et des expériences sensorielles insolites. Par exemple, une station sur les bactéries vivant sur les pieds propose au visiteur de humer l’odeur caractéristique de soufre qu’elles dégagent due à la présence de méthane thoil.

Un écran tactile interactif sur table de quatre mètres vous fait découvrir l’écosystème que représente un corps humain, avec ses diverses zones microbiennes, des bactéries buccales aux acariens microscopiques cachés dans les cils. Une autre borne interactive vous invite à élaborer un microbiote (culture de microbes bénéfiques) avec trois jeux : vous pouvez nourrir vos intestins, soigner une infection de gorge ou lutter contre une infection par un organisme antibiorésistant.

Le Musée a collaboré avec des scientifiques du Centre international du microbiote de l’Université de Calgary. « L’Université de Calgary se réjouit de travailler avec le Musée canadien de la nature pour faire connaître l’importance du microbiote sur la santé globale, explique André Buret, Ph. D., vice-président intérimaire (recherche) à l’Université de Calgary. Des perturbations de notre microbiote peuvent conduire directement à la maladie. Nos chercheurs de renommée internationale s’emploient à découvrir les meilleurs moyens de prévenir, de diagnostiquer, et de traiter ces maladies. »

La Fondation W. Garfield Weston soutient l’exposition à titre de partenaire principal par l’entremise de l’Initiative microbiote de la famille Weston. « Notre fondation est ravie de soutenir cette exposition innovante et interactive qui met en lumière le rôle important du microbiote humain sur notre santé, affirme Mark Mitchell, président de l’Initiative. Nous croyons que la recherche sur le microbiote ouvrira de nouvelles avenues pour améliorer la santé et le bien-être de la population canadienne. »

L’exposition est agrémentée d’une gamme d’activités convenant aux visiteurs de tous âges :

  • un jeu de colles intitulé Minuscule mais puissant : mes microbes qui se déroule en direct tous les jours dans le « labo » de l’exposition, en français et en anglais;
  • une aire de jeu pour les tout-petits et les enfants d’âge préscolaire dans l’exposition, avec des microbes en peluche, des livres d’images et une activité « boîte de découverte » montrant des animaux qui mangent de drôles de choses et leurs effets sur le microbiote;
  • un jeu-questionnaire intitulé Règle des cinq secondes dans la galerie Nature Vivante (3e étage) pour deux joueurs ou deux équipes;
  • trois causeries présentées en partenariat avec le Centre international du microbiote de l’Université de Calgary. Inscription requise.
  • 16 janvier : Kathy McCoy, Ph.D., Nos modes de vie et nos microbes – la liaison secrète;
  • 6 février : Raylene Reimer, Ph. D., Alimentation et prébiotiques : des microbes heureux pour notre plus grand bonheur;
  • 16 mars : Marie Claire Arrieta, Ph. D., Laissez-les manger de la poussière : Enfance et microbiote  (comprend le visionnement du documentaire Les Microbes, nos alliés : Arrêtons d’aseptiser nos enfants.  
  • La soirée Nature Nocturne du 31 janvier propose la visite de l’exposition Moi et mes microbes et des activités spéciales mises au point par l’Université de Calgary, notamment un jeu novateur qui permettra de relier son microbiote à sa personnalité.   

Les visiteurs pourront aussi voir des microbes vivants de toutes les couleurs! Les cinq flacons de culture tissulaire exposés contiennent diverses espèces de cyanobactéries. Collectés dans des lacs de l’Arctique par des scientifiques de l’Université Laval, ces spécimens servent à étudier les effets des changements climatiques rapides sur cette région. La cryobanque nationale canadienne de la biodiversité du Musée entreposera et conservera des échantillons de microbes de l’Arctique collectés par son équipe de recherche en 2020.

La visite de l’exposition spéciale Moi et mes microbes : le zoo en vous ! coûte 6 $ en plus des droits d’entrée au Musée. Le Musée se trouve au 240, rue McLeod (angle Metcalfe) à  Ottawa. Visitez nature.ca pour connaître les horaires et les prix. Cherchez le mot-clic #microbes sur les médias sociaux du Musée : Twitter (@museedelanature) et Instagram (museedelanature). Suivez le Musée sur facebook.com/museecanadiendelanature.

Moi et mes microbes : le zoo en vous (titre original : The Secret World Inside You) est une réalisation de l’American Museum of Natural History de New York (amnh.org). La présentation de cette exposition au Musée canadien de la nature a bénéficié du soutien de la Fondation W. Garfield Weston (commanditaire principal), de l’Université de Calgary (partenaire du savoir), de BioGaia (commanditaire) et du Globe and Mail (partenaire médiatique). 

Un mot sur le Musée canadien de la nature
Le Musée canadien de la nature est le musée national de sciences et d’histoire naturelles du Canada. Il procure des connaissances fondées sur des faits et des expériences enrichissantes. Il manifeste son indéfectible engagement à l’égard de la nature d’hier, d’aujourd’hui et de demain par la recherche scientifique, la conservation de quelque 14 millions et demi de spécimens, des programmes éducatifs, des expositions permanentes et itinérantes et son dynamique site Web, nature.ca.

Un mot sur l’Université de Calgary et le Centre international du microbiote 
L’Université de Calgary est un centre intellectuel mondial situé dans la ville du Canada qui est animée de l’esprit d’entreprise le plus fort. Dans cet environnement de haut niveau intellectuel, les étudiants s’épanouissent dans des programmes enrichis par la recherche, les expériences pratiques et l’esprit d’entreprenariat. Grâce à notre stratégie Eyes High, nous sommes reconnus parmi les cinq principaux centres de recherche universitaires du Canada, ce qui rejaillit sur les collectivités que nous servons et dirigeons. Pour de plus amples renseignements, visitez ucalgary.ca/eyeshigh. Soyez à l’affût des dernières nouvelles de l’Université de Calgary sur Twitter @UCalgary. Pour vous renseigner sur les facultés et la façon de joindre nos spécialistes, rendez-vous au centre médiatique à ucalgary.ca/mediacentre.

Le Centre international du microbiote à l’Université de Calgary est un centre de recherche translationnelle qui a vocation à étudier le microbiote des humains, des plantes, des animaux et de l’environnement physique. Les effets conjugués d’une équipe de chercheurs de renommée internationale, d’installations exceptionnelles et d’une technologie de soutien concourent à l’émergence de découvertes révolutionnaires propres à canaliser la puissance de guérison du microbiote.

Un mot sur la Fondation W. Garfield Weston
Pendant trois générations, la Fondation W. Garfield Weston a eu comme mission d’améliorer et d’enrichir la vie de la population canadienne. Se concentrant sur la santé et les paysages, la Fondation cherche à catalyser la recherche et l’innovation en vue d’apporter des changements à long terme. À l’occasion de son 60e anniversaire, elle continue de collaborer avec une vaste gamme d’organisations caritatives pour appuyer la recherche de niveau international, explorer de nouvelles idées et engendrer des bienfaits tangibles pour les collectivités où elle œuvre.

Images et vidéos disponibles sur demande.

Renseignements pour les médias:
Dan Smythe
Relations avec les médias
Musée canadien de la nature
613.566.4781; 613.698.9253 (cell.)
dsmythe@nature.ca

Laura Sutin
Relations avec les médias
Musée canadien de la nature
613.698.7142 (cell.)
lsutin@nature.ca

 

 

Communiqué: 
Des microbes envahissent le Musée canadien de la nature! La nouvelle exposition, Moi et mes microbes : le zoo en vous, porte sur le microbiote humain, c’est-à-dire ces milliards d’organismes microscopiques qui nous habitent et nous entourent.