1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Médias>
  5. Communiqués>
  6. Ils sont de retour! Envolez-vous vers le Musée pour y admirer des papillons vivants

Ils sont de retour! Envolez-vous vers le Musée pour y admirer des papillons vivants

OTTAWA, le 4 octobre 2018 – Les journées d’automne rafraîchissent, mais l’atmosphère se réchauffe au Musée canadien de la nature avec le retour de Papillons en vol, une éblouissante exposition de papillons tropicaux vivants. Très prisée du public, cette exposition avait attiré plus de 50 000 visiteurs lorsqu’elle avait été présentée pour la première fois au Musée, l’hiver dernier. Elle nous revient à la demande du public, qui aura ainsi une nouvelle occasion de s’émerveiller devant ces délicates créatures ailées du 6 octobre 2018 au 22 avril 2019.

Des centaines de papillons volèteront dans le solarium du Musée, butinant sur la végétation luxuriante ou dans les postes d’alimentation. À tout moment, les visiteurs pourront admirer une vingtaine d’espèces différentes, et en particulier le splendide morpho bleu, vedette de l’exposition. L’atmosphère de cette oasis est humide et maintenue à une température d’environ 26 °C, qui convient parfaitement à ces merveilles tropicales.

« Cette exposition a connu un vif succès auprès de nos visiteurs l’hiver dernier et nous sommes heureux de la représenter, explique Ailsa Barry, vice-présidente à l’Expérience et l’engagement au Musée canadien de la nature. Observer des animaux vivants est une magnifique manière de créer un lien avec la nature et de l’apprécier. Les personnes de tous âges s’émerveillent quand un papillon se pose sur eux et, bien sûr, ils partagent leur ravissement en affichant des photos à l’intention de leur famille ou de leurs amis. »

Provenant de deux élevages durables du Costa Rica, les papillons ont été transportés au Musée au stade de la pupe. De la baie vitrée du local des soins animaliers, le visiteur peut observer les pupes suspendues et peut-être même assister à l’émergence d’un papillon. Il y aura un guide d’identification des papillons ainsi que des renseignements sur la métamorphose, la mécanique du vol, la pollinisation et la conservation.

Au coût de 5 $ en plus des droits d’entrée au Musée, les billets pour l’exposition Papillons en vol comportent l’heure de la visite. Ils se sont vendus rapidement lors de la précédente présentation de l’exposition en début d’année. Pour éviter les déconvenues, on conseille donc de les acheter à l’avance à nature.ca et d’arriver au Musée au moins 15 minutes avant l’heure prévue de la visite. (L’entrée au Musée est gratuite tous les jeudis de 17 h à 20 h, mais le coût supplémentaire pour la visite de l’exposition demeure.) On encourage les visiteurs à revêtir des couleurs vives pour attirer les papillons. Ils pourront également emprunter une des quelques vestes de couleur disponibles au solarium.

Cherchez le mot clic #PapillonsauMusée sur les médias sociaux du Musée :

Twitter (@museedelanature) et Instagram (museedelanature). Suivez le Musée sur facebook.com/Muséecanadiendelanature.

Le Musée se situe au 240 de la rue McLeod (coin Metcalfe), à Ottawa. Consultez nature.ca pour les heures d’ouverture et autres renseignements.

Faits intéressants sur les papillons :

  • Saviez-vous que les papillons goûtaient avec leurs pieds et qu’un groupe de papillons formait un essaim?
  • Les papillons diurnes et nocturnes sont des insectes faisant partie de l’ordre des lépidoptères, qui veut dire « ailes à écailles » en latin. 
  • Il existe plus de 180 000 espèces de lépidoptères partout sur la planète sauf en Antarctique. On compte 10 espèces de papillon de nuit pour une espèce de papillon de jour !
  • Les ancêtres des papillons nocturnes sont apparus il y a environ 140 millions d’années. Leurs cousins diurnes sont arrivés plus récemment : le plus vieux fossile de papillon de jour date de quelque 55 millions d’années.
  • Les papillons sont d’excellents pollinisateurs, car ils volètent d’une fleur à l’autre à la recherche de nectar ou d’un site où déposer leurs œufs. 
  • La métamorphose : Après environ quatre jours dans l’œuf, la chenille émerge et vit à peu près deux semaines. Le stade de la chrysalide ou de la pupe dure ensuite une dizaine de jours. Le papillon adulte vit de deux à six semaines.
  • Les papillons adultes conservent des réactions acquises au stade de la chenille. Si une chenille réagit à une odeur donnée, par exemple, le papillon adulte fera de même. 
  • Le Costa Rica occupe seulement 0,03 % de la surface terrestre, mais abrite 10 % des espèces de papillons de la planète!
  • Le monarque de l’est de l’Amérique du Nord est l’insecte qui réalise la plus grande migration au monde. Il faut quatre générations de monarques pour accomplir le cycle migratoire complet.   
  • Selon un récent article du magazine américain The Atlantic, les populations européennes de papillons ont diminué de moitié depuis 1990.  

Relations avec les médias :

Laura Sutin
613.698.7142
lsutin@nature.ca

Dan Smythe
613.566.4781 / (cel.): 613.698.9263
dsmythe@nature.ca