Le Musée est fermé temporairement

Le Musée est fermé en raison de la pandémie de COVID-19. En apprendre davantage au sujet de nos plans de réouverture.

  1. Accueil>
  2. Explorez la nature>
  3. Activités>
  4. Dessinez des plantes sauvages>
  5. Fleurs provinciales et territoriales peintes à la craie

Fleurs provinciales et territoriales peintes à la craie

Recettes et illustrations incluses

Faites votre propre peinture écologique crayeuse pour trottoirs, puis peignez des fleurs emblématiques du Canada à l'aide de nos modèles.

Les fleurs et les plantes font partie de l'identité canadienne. Une feuille d'érable stylisée orne le drapeau de notre pays et le cornouiller du Canada (Cornus canadensis) est notre fleur nationale!

Mais saviez-vous que chaque province et territoire possède son propre emblème floral?

Dans cette activité, renseignez-vous à propos des fleurs, laissez leurs formes colorées et complexes vous inspirer et affichez votre fierté florale au moyen d'une reproduction à la craie! Nos instructions illustrées étape par étape vous guideront tout au long de ce processus amusant.

Assurez-vous de partager et d'identifier votre chef d'oeuvre final : #FleurNature.

Téléchargez les instructions complètes (PDF)

Assurez-vous d'obtenir la permission du propriétaire de l'endroit avant d'y peindre quoi que ce soit.

Peinture crayeuse pour trottoirs

Recette à base de craie achetée en magasin

Matériel
Craies pour trottoirs achetées en magasin, couleurs assorties
Eau
Bols – un par couleur de peinture
Cuillère à mélanger
Sacs en plastique – un par couleur de peinture
Rouleau à pâte, maillet ou marteau

Instructions
1. Placez les bâtons de craie de la couleur souhaitée dans un sac de plastique.
2. Scellez le sac.
3. Utilisez un rouleau à pâte, un maillet ou un marteau pour réduire la craie en une poudre fine.
4. Versez la craie en poudre dans un bol.
5. Ajoutez lentement de l'eau, puis mélangez jusqu'à ce vous obteniez la texture souhaitée.
6. Répétez pour chaque couleur désirée.

Recette à base de fécule de maïs

Matériel – par couleur de peinture
3 c. à soupe de fécule de maïs
2 c. à soupe d'eau
Colorant alimentaire
Bol
Cuillère à mélanger

Instructions
1. Mettez 3 cuillerées à soupe de fécule de maïs dans un bol.
2. Ajoutez 2 cuillerées à soupe d'eau.
3. Remuez jusqu'à ce que la consistance soit lisse et homogène.
4. Ajoutez du colorant alimentaire goutte par goutte – mélangez après chaque goutte jusqu'à obtention de la couleur souhaitée.
5. Répétez pour chaque couleur désirée.

Recette à base de farine

Matériel – par couleur de peinture
2 c. à soupe de farine
4 c. à soupe d'eau
Colorant alimentaire
Bol
Cuillère à mélanger

Instructions
1. Mettez 2 cuillerées à soupe de farine dans un bol.
2. Ajoutez 4 cuillerées à soupe d'eau.
3. Remuez jusqu'à ce que la consistance soit lisse et homogène.
4. Ajoutez du colorant alimentaire goutte par goutte – mélangez après chaque goutte jusqu'à obtention de la couleur souhaitée.
5. Répétez pour chaque couleur désirée.

Fleurs provinciales et territoriales

Copiez et peignez, imprimez et coloriez

Nous espérons que leur attrait artistique saura vous inspirer à peindre l'un de ces symboles à la craie dehors dans votre entrée ou votre allée! Nos instructions illustrées étape par étape vous guideront tout au long de ce processus amusant.

Alberta

Rosier aciculaire, Rosa acicularis
Le rosier aciculaire a été désigné comme fleur officielle de l'Alberta en 1930.

Répandu à travers le Canada, nous devrions tous bénéficier de l'occasion de rencontrer cette beauté rosée dans un espace sauvage sec et ensoleillé – même dans le nord où elle est connue sous le nom de rosier arctique.

Rapprochez-vous pour humer son parfum, mais faites attention avant de la manipuler, car ses épines sont nombreuses! Lorsqu'ils sont regroupés, les rosiers sauvages constituent une cachette idéale pour la faune. Certains animaux choisissent d'ailleurs d'y faire leur nid.

La fleur pollinisée se développe en un fruit rouge vif (appelé cynorhodon) qui fournit une source de nourriture bienvenue à de nombreux oiseaux de même qu'à de petits et grands mammifères, ours inclus. Les humains utilisent également ce fruit riche en vitamines dans les thés et les gelées.

Colombie-Britannique

Cornouiller de Nuttall, Cornus nuttallii
Petit arbre indigène, le cornouiller de Nuttall a été choisi pour représenter la Colombie-Britannique en 1956.

Présence bienvenue à l'ombre des forêts tempérées de la côte ouest, cet arbre incarne le calme tout en nourrissant de nombreux habitants de la forêt!

À la joie de plusieurs, les cinq à sept délicats pétales d'un blanc cassé qui entourent les minuscules fleurs apparaissent dans toute leur splendeur vers la fin du printemps. Un favori autant des jardiniers que de la faune, le cornouiller de Nuttall se déploie en chaudes teintes rosées et orangées à l'automne, auxquelles s'ajoutent des grappes de baies rouge vif – pour le plus grand plaisir de nombreuses espèces d'oiseaux, et même d'ours noirs!

Île-du-Prince-Édouard

Cipripède rose ou sabot de la vierge, Cypripedium acaule
Le sabot de la vierge est officiellement devenu le représentant floral de l’Île-du-Prince-Édouard en 1965.

Cette jolie orchidée en forme de sabot est largement répandue à travers le pays dans une variété d'environnements riches en acide tels que les terres humides, les forêts de conifères sèches et sablonneuses de même que certaines clairières.

Cette plante a développé un mécanisme de pollinisation sophistiqué dans la forme complexe de sa fleur. Seul le pollinisateur le plus persistant trouvera le nectar au bout d'un chemin étroit au fond de son « sabot » en forme de poche.

Le sabot de la vierge fleurit au printemps ou en été, selon l'endroit où il se trouve. Vous ne voulez pas rater votre chance de photographier cette beauté complexe – dans notre climat nordique, les orchidées sont rares et uniques, mais les sabots de la vierge sont bien adaptés pour être le point culminant de votre exploration en nature!

Manitoba

Pulsatille multifidi, Anemone patens var. multifida
En 1906, une belle fleur de printemps balayée par le vent a été choisie pour représenter officiellement le Manitoba : le pulsatille multifidi.

Des provinces du nord ouest jusqu'au sud ouest de l'Ontario, ce monticule de fleurs violettes peut être aperçu dans des endroits dégagés et bien drainés.

Ce joyau du début du printemps offre aux abeilles affamées une riche source de nourriture. Il s'agit d'un régal autant à la vue qu'au toucher grâce aux « poils » argentés qui en recouvre les tiges et les feuilles. Nous vous invitons à admirer ces fleurs spéciales et même à en ajouter à votre jardin.

Nouveau-Brunswick

Violette cucullée, Viola cucullata
Officiellement désigné comme emblème floral du Nouveau-Brunswick en 1936, la violette cucullée s'épanouit dans des milieux humides comme les tourbières, les marais et les berges. Elle se répand à l'est du Manitoba.

Ses feuilles en forme de cœur sont dévorées par les chenilles, ses fleurs d'un mauve bleuâtre nourrissent une variété d'abeilles et ses graines sont mangées par le gibier à plumes. Les humains aussi aiment cette plante! Ses feuilles aromatisent les thés et ses fleurs colorent les confitures et garnissent les salades.

Nouvelle-Écosse

Épigée fleur-de-mai, Epigaea repens
Une jolie plante couvre sol connue sous le nom d'épigée fleur-de-mai a été choisie comme représentante florale de la Nouvelle-Écosse en 1901.

Se répandant du Manitoba aux Maritimes, cette plante ligneuse persistante préfère les forêts riches en tourbe, où elle rampe le long du sol sous les pins et accompagne souvent d'autres plantes acidophiles comme les myrtilles et les rhododendrons.

Comme son nom l'indique, cette plante fleurit au printemps, produisant de jolies petites fleurs blanches qui attirent les insectes pollinisateurs, de même que les petits oiseaux et les mammifères qui se régalent de ses graines.

Nunavut

Saxifrage à feuilles opposées, Saxifraga oppositifolia
La saxifrage à feuilles opposées représente officiellement le Nunavut depuis 2000.

Largement répandue dans le nord du Canada, on la retrouve du Labrador jusqu'au Yukon. Cette mignonne petite fleur est l'une des premières à s'ouvrir au printemps sur les terres rocheuses et enneigées de la toundra arctique. Cette plante rustique qui ressemble à un petit coussin d'un mauve vif s'épanouit dans des endroits humides, graveleux et venteux.

Les fleurs de la saxifrage à feuilles opposées sont comestibles et ont un goût sucré, mais n'en mangez pas trop! Consommées en grande quantité, elles causent des maux d'estomac.

Le saviez-vous? La période de pleine floraison de la plante correspond à celle de mise bas des troupeaux de caribous nordiques!

Ontario

Trille blanc, Trillium grandiflorum
Le trille blanc a été désigné comme emblème floral de l'Ontario en 1937. Une version stylisée apparaît dans le mot symbole du gouvernement de l'Ontario de même que sur le drapeau officiel de la communauté francophone de la province.

À l'occasion d'une promenade printanière dans les bois du sud de l'Ontario, baissez le regard pour y apercevoir cette belle fleur blanche à trois pétales. Cette plante indigène est également très souvent présente dans la vallée de l'Outaouais, mais ne soyez pas tentés de la cueillir : cette belle plante prend environ 7 à 10 ans avant d'être assez grande pour fleurir!

Le saviez-vous? Trillium signifie « en trois ». En regardant attentivement, vous verrez que les feuilles, les pétales et les sépales sont tous triplés!

Québec

Iris versicolore, Iris versicolor
L'iris versicolore est l'emblème floral du Québec en vertu de la Loi sur le drapeau et les emblèmes du Québec sanctionnée le 5 novembre 1999.

Cet iris est originaire des terres humides de l'est du Canada, où on le retrouve en abondance. C'est l'iris indigène le plus répandu, et il fournit du nectar, du pollen et une cachette aux animaux du littoral.

Selon Flore du Québec, « La fleur de l'iris versicolore représente bien la diversité culturelle québécoise par la multitude de teintes dont elle se pare. » Cherchez la lors de votre prochaine promenade en nature; elle devrait être en pleine floraison d'ici la fête provinciale du Québec le 24 juin.

Saskatchewan

Lis de Philadelphie, Lilium philadelphicum
En 1941, un lis indigène a été choisi pour représenter la Saskatchewan : le lis de Philadelphie.

Également appelée lis rouge orangé, cette plante indigène colorée s'épanouit dans les bois clairsemés, les prairies et les prés, et elle est largement répandue à travers le Canada.

En juin et en juillet, ses fleurs d'un rouge orangé vif s'élèvent fièrement en offrant leur précieux nectar à de nombreuses espèces de papillons et de colibris.

Si vous croisez cette beauté dans un espace dégagé, approchez-vous pour la photographier, mais évitez d'en faire un bouquet, car la plante est incapable de récupérer après avoir été cueillie.

Le bulbe est comestible; des groupes autochtones l'utilisaient pour soulager la douleur causée par les morsures d'animaux.

Terre-Neuve-et-Labrador

Sarracénie pourpre, Sarracenia purpurea
C'est en 1954 que cette plante carnivore a été choisie comme emblème floral de Terre-Neuve-et-Labrador.

La sarracénie pourpre est présente dans les habitats marécageux et les tourbières à travers le Canada, où elle attire les insectes pour s'en régaler.

Même si cette plante se bonifie au printemps d'une fleur pourpre arrondie au bout d'une tige haute, le véritable travail est relégué aux feuilles. Des feuilles en forme de pichet décorées de lignes d'un violet rougeâtre vif attirent les insectes sur la plante.

Ces malheureux visiteurs volants glissent sur les feuilles cireuses et se noient dans le liquide au fond du pichet. Une fois décomposées par les enzymes, elles nourrissent cette plante inhabituelle.

Territoires du Nord-Ouest

Dryade à huit pétales, Dryas octopetala
Une rose blanche délicate appelée dryade à huit pétales est devenue l'emblème floral des Territoires du Nord-Ouest en 1957.

Épousant le sol, ce mini arbuste pousse dans les pentes graveleuses et la toundra du Nord canadien ainsi que dans les prairies alpines de la Colombie-Britannique et de l'Alberta.

Les pikas consomment cette plante pour se nourrir et les insectes pollinisateurs visitent ses fleurs délicates au cours des mois d'été.

Yukon

Épilobe à feuilles étroites, Chamaenerion angustifolium
L'épilobe à feuilles étroites a été choisi comme emblème floral officiel du Yukon en 1957.

Pendant les mois d'été, cette grande beauté florale peut être vue le long des rivières et en bordure de montagnes et de routes. Il s'agit de l'une des premières plantes à repousser dans les zones de feu de forêt, apportant un renouveau aussi bienvenu que coloré.

Les abeilles aiment le nectar de ses fleurs et produisent un délicieux miel doré. Cette plante est un régal pour l'humain aussi! Les jeunes pousses, les feuilles et les boutons floraux sont délicieux et peuvent être consommés crus. De plus, les infusions sont souvent faites avec ses feuilles riches en vitamine A et C. Bon appétit!

Téléchargez les instructions complètes (PDF)

En tant qu'institution nationale, le Musée canadien de la nature détient des spécimens de ces trésors naturels dans ses collections.

Assurez-vous de partager et d'identifier votre chef d'oeuvre final : #FleurNature.

Plugiciels

Pour accéder au contenu complet de cette page, vous aurez possiblement à télécharger ce qui suit :