Sauter au contenu principal
Logo du Musée canadien de la nature.
Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada / See more of the Virtual Museum of Canada.
Texte : Ukaliq le lièvre arctique.
Illustration d'une empreinte de lièvre arctique.
Accueil | Pour les enseignants | Bibliographie | Recherche | English
Texte : Parlons du lièvre arctique. Photo : Un lièvre arctique. Texte : Patrimoine, histoire et art. Photo : Une sculpture en ivoire de morse d'un lièvre arctique. Texte : Étudions le lièvre arctique. Photo : David Gray regarde dans une lunette d'observation. Texte : Jeux et activités. Photo : Un lièvre arctique pris sur le vif.
Texte : Parlons du lièvre arctique. Illustration : « Ukaliq » en écriture syllabique inuktitut, une feuille d'érable et un lièvre arctique.

>

Caractéristiques

>

Comportement individuel

>

Habitat

>

Comportement social

>

Répartition

>

Reproduction

>

Populations

>

Cycle de vie

>

Manger et se 
faire manger

>

Attribution d'un nom 
et classification

Image 1) Jeu : Trouvez le lièvre. Texte : Je suis bien caché... Trouvez le lièvre. Photo : Un levraut.
Version Flash (3.5 Mo)

 

 

Illustration 2) Des pistes de lièvre arctique dans la neige.

Agrandir l'image.Les empreintes montrent que plusieurs lièvres arctiques se sont rejoints et ont suivi la même piste. Les lièvres étaient probablement tous des mâles à la recherche d'une même femelle.

 

La reproduction

Parade des mâles | À la recherche de l'âme soeur | AgressivitéSexualité

À la recherche de l'âme soeur

Pour que l'accouplement ait lieu, les lièvres arctiques mâles (Lepus arcticus) doivent trouver des femelles et évaluer leur état sexuel par l'odorat. À cette fin, le principal comportement des mâles lors de la saison des accouplements est de s'approcher de tout autre individu. Chaque mâle cherche une femelle réceptive avec laquelle il pourra copuler. Il jugera si elle est réceptive par sa senteur (les hormones) et son comportement (non agressif).

Le mâle chercheur se déplace ordinairement avec prudence, d'un pas hésitant, en remuant le nez et les oreilles. En général, il s'approche sous le vent, ce qui l'oblige fréquemment à tourner en rond. S'il est contre le vent et que l'individu visé ignore son approche, le lièvre chercheur est en mesure de toucher le derrière de l'autre. Ceci peut mener à une rencontre agressive si le lièvre abordé n'est pas une femelle réceptive.

Illustration 3) Un lièvre arctique mâle et une femelle.

Agrandir l'image.Un lièvre arctique avec les oreilles en V s'approche d'une femelle.

Les mâles abordent habituellement tout individu qui s'approche du groupe, qu'il s'agisse d'un lièvre inconnu ou d'un membre égaré qui retourne parmi les siens. Au plus fort de la saison des accouplements, ces rencontres deviennent plus fréquentes et sont parfois presque frénétiques lorsque plusieurs mâles encerclent et flairent le même individu et se flairent même l'un l'autre. La réaction de la femelle détermine le prochain geste du mâle. Si elle part, il peut la poursuivre. Il n'est pas exclu qu'il s'en aille tout simplement après l'avoir reniflée, qu'il fasse face à une agression ou qu'il s'approche de plus près et initie un contact sexuel.

Allons-y en droite ligne

David Gray a observé les mâles de Sverdrup Pass sur l'île d'Ellesmere vers la fin avril et le début mai. En plus d'approcher les femelles du groupe, ceux-ci effectuaient des mouvements ciblés de recherche en droite ligne, traversant le détroit et escaladant les moraines jusque dans les champs de roches, probablement à la recherche d'autres femelles. Ils se déplacent avec les oreilles dressées en V et semblent plus 'résolus' qu'à l'habitude. En arrivant près d'un rocher, le lièvre mâle en contourne la base en reniflant avec intérêt, avant de se diriger vers un autre endroit. Les mâles peuvent s'éloigner de leur domaine vital habituel, mais seulement sur de courtes distances.

L'examen inlassable de tous les individus et le comportement chercheur des mâles signifient que toutes les femelles réceptives d'un endroit donné auront vraisemblablement été abordées par au moins un mâle.

   

Parade des mâles < Précédente

 

Suivante > Comportement agressif

 

Carte du site | Générique | Commentaires | Avis importants

Mise à jour : 2012-02-20
© Musée canadien de la nature, 2004. Tous droits réservés.
Un site créé par le Musée canadien de la nature, en collaboration avec ses partenaires.

Générique de l'illustration : 1) S.D. MacDonald. 2) David R. Gray. 3) David R. Gray.