Logo du Musée canadien de la nature Sila : les énigmes du climat
Sila : les énigmes du climat
Accueil Enseignants Glossaire Plan du site English
Sila : les énigmes du climat Introduction Aventure Sensibilisation Et maintenant? Jeu

Capter les rayons du soleil


Ryan : Hé! Qui a éteint la lumière? Attends. N'est-ce pas une chandelle ou quelque chose du genre?

Morgan : C'est peut-être un iglou éclairé avec une lampe à huile de phoque. Ma grand-mère en a une qu'elle allume de temps en temps.

Inukshuk : Regardez bien. Vos yeux vont s'accoutumer à la pénombre. Vous verrez que ce n'est pas un iglou.

Portrait de Morgan, Ryan et Inukshuk.

Morgan : En effet, cela n'a rien d'un iglou! On dirait un genre de hutte en terre ou en paille

Ryan : Et regarde comment les gens sont habillés. Où nous avez-vous emmenés cette fois?

Inukshuk : Nous sommes au nord de l'Inde.

1) Image de gens devant leur domicile en Inde.

Ryan : Est-ce un genre de cérémonie? Ils sont tous rassemblés autour de cette petite lampe.

Inukshuk : Pas du tout! C'est leur manière habituelle d'éclairer leur maison le soir venu.

Morgan : Ces gens doivent vivre dans un coin totalement perdu!

Inukshuk : Ces gens s'estiment chanceux de disposer d'une forme d'éclairage. Ils vivent dans l'un des quelque 100 000 villages indiens n'ayant pas accès à l'électricité. Comme beaucoup d'habitants du Grand Nord, ces villageois dépendent du soleil, de l'eau et de la terre pour subsister.

Morgan : On ne voit pas beaucoup le soleil pendant nos hivers arctiques. Nous consommons alors une énorme quantité d'électricité.

Inukshuk : Vous avez de la chance. À part le bois pour cuisiner, ces Indiens n'ont rien d'autre pour s'éclairer et se chauffer que le kérosène, un combustible généralement très coûteux et difficile à se procurer. Beaucoup de villageois qui habitent les montagnes se trouvent à deux jours de marche du marchand de kérosène le plus près.

Morgan : C'est la même chose chez nous. On négocie une fois par an le prix du pétrole avec des commerçants du Sud. Mon père se plaint toujours du prix élevé qu'il doit payer.

2) Image d'une famille assise autour d'une lampe solaire.

Inukshuk : Il faut ajouter que le kérosène brûle de façon inefficace et libère beaucoup de carbone, un gaz qui contribue aux changements climatiques.

Ryan : Mais comment des lampes si minuscules peuvent-elles dégager suffisamment de carbone pour influer sur les changements climatiques?

Inukshuk : En comparaison avec le mode de vie énergivore des Occidentaux, il est vrai que ces villageois ne libèrent que peu de carbone dans l'atmosphère. Une lampe, par exemple, rejette en un an moins d'un kilogramme de carbone. Mais lorsqu'on multiplie ce chiffre par des millions d'Indiens privés d'électricité, on parvient rapidement à des sommes considérables. Il faut dire aussi que, comme les peuples de l'Arctique, ces populations contribuent faiblement aux changements climatiques, mais en subissent lourdement les conséquences car elles sont tributaires de la nature. De plus, les tempêtes, les hausses du niveau de la mer, l'érosion des côtes frappent davantage les contrées tropicales et l'Arctique. À cet égard, les gens du Grand Nord ont beaucoup de points en commun avec ces populations.

Ryan : Alors, que font-ils pour se débarrasser du kérosène?

Inukshuk : Je suis content que tu poses cette question. Regarde. Des centaines de villages à la grandeur de l''Inde prennent en charge leurs besoins énergétiques en éclairage et se tournent vers les systèmes d'énergie solaire communautaires.

Ryan : Puiser l'énergie à même le soleil! Quelle idée géniale!

Inukshuk : Ils fournissent une formation à des petits groupes de villageois qui se chargeront d'installer et d'entretenir les systèmes d'énergie solaire. Ce sont les « ingénieurs aux pieds nus », comme ils se nomment eux-mêmes.

Morgan : Puis-je en faire partie? J'adore bricoler avec des fils et toutes sortes de trucs.

3) Image de panneaux solaires.

Inukshuk : On n'a pas besoin de qualifications particulières. Tu peux devenir un ingénieur aux pieds nus et contribuer à éclairer d'autres villages. Cela permet aux villageois de s'adonner, le soir, à des activités qu'ils n'auraient jamais pu pratiquer sans énergie solaire. En Inde, beaucoup d'enfants doivent travailler pendant la journée pour aider leur famille à cultiver la terre, récolter le bois ou effectuer les travaux domestiques.

Ryan : Et l'école?

Inukshuk : Ils n'ont souvent pas le temps d'y aller le jour et il n'y a pas de lumière pour les écoles du soir. Avec l'éclairage solaire, ces enfants peuvent étudier après la tombée de la nuit. Cela signifie aussi que les villageois peuvent se réunir le soir et organiser des événements culturels, ce qui renforce les liens communautaires.

Inukshuk : Mais il y a plus. À ces avantages locaux s'ajoute la réduction de l'apport en carbone que réalisent les villageois et qui, à long terme, est bénéfique sous l'angle des changements climatiques. Par exemple, emplaçons une seule lampe à kérosène par disons une lampe solaire de 70 watts, qui peut éclairer pendant une période d'environ. 25 ans. Vous venez d'éviter que plus d'une tonne de carbone ne s'échappe dans l'atmosphère de la planète.

Ryan : C'est une quantité énorme!

4) Image d'un homme qui apprend à fabriquer des lampes solaires.

Inukshuk : Oui, c'est environ le poids d'un jeune éléphant de l'Inde.

Morgan : Ou d'un gros ours blanc!

Inukshuk : Bonne comparaison, car il n'est pas exagéré de dire que les ingénieurs aux pieds nus aident aussi les ours blancs.

Morgan : Voulez-vous dire qu'à chaque fois qu'un Indien abandonne le kérosène nos ours blancs souffrent moins des changements climatiques?

Inukshuk : Si minime soit-elle, toute action compte. Et cela va dans les deux sens, tu sais. Tout ce que tu peux faire pour diminuer les émanations de carbone bénéficiera aux Indiens.

Ryan : Comme par exemple, ne pas étudier mes leçons le soir pour économiser l'énergie?

Inukshuk : Non, ce n'est pas tout à fait ce que j'avais en tête!

Sources d'images :

  1. Agence canadienne de développement international (ACDI)
  2. Agence canadienne de développement international (ACDI)
  3. Agence canadienne de développement international (ACDI)
  4. Agence canadienne de développement international (ACDI)


Mise à jour : 2006-08-09    © nature.ca   Avis importants
Un site créé par le Musée canadien de la nature, en collaboration avec ses partenaires.