nature.ca  La nature de la rivière Rideau AccueilEnglish  
Le ProjetHistoire et géographieÉtat de santéAnimaux et plantesQualité de l'eauBiodiversitéÀ l'actionRessourcesEnseignants
 
Les espèces exotiques
Tortue à oreilles rouges, Trachemys scripta elegans.
Tortue à oreilles rouges, Trachemys scripta elegans.

Jamais sans mon aquarium!
Il arrive que des poissons, des tortues et des plantes d'aquarium soient rejetés dans la rivière par leurs propriétaires, augmentant ainsi le nombre d'espèces exotiques présentes dans le cours d'eau. En une seule journée, des chercheurs ont vu jusqu'à sept tortues à oreilles rouges le long de la rivière Rideau! Plus ces espèces se répandent dans la rivière, plus elles posent des problèmes. Si vous ne voulez plus de vos animaux d'aquarium, tentez plutôt de les donner à un ami ou retournez-les à une animalerie.

 

Des visiteurs importuns

Même si les scientifiques se réjouissent généralement d'observer de nouvelles espèces dans la rivière, le contraire peut aussi être vrai. C'est le cas lorsque de nouveaux organismes non indigènes, appelés espèces exotiques, s'introduisent dans un écosystème.

Butome à ombelle, Butomus umbellatus.
Le butome à ombelle, Butomus umbellatus, une grande plante à fleurs roses, envahit les rives au centre-ville d'Ottawa.

Selon les résultats d'une recherche menée en Ontario, 91 % de ces nouveaux arrivants sont incapables de s'établir et de se reproduire dans leur nouveau milieu. [2] Toutefois, les espèces qui y parviennent ont souvent un effet dévastateur sur l'écosystème.

En effet, certaines espèces exotiques qu'on qualifie d'invasives peuvent se multiplier rapidement grâce à l'abondance des ressources alimentaires et à l'absence de prédateurs, de maladies et de parasites dans leur nouvel habitat.

Plusieurs de ces espèces envahissantes se reproduisent aussi facilement. Par exemple, chaque plant adulte de salicaire pourpre produit 2 millions de graines à chaque floraison. Le myriophille à épi se reproduit non seulement par semences, mais aussi par enracinement de petits bouts de tige ou de racine. [3, 4, 5, 6]

Une forte concurrence
Moules zébrées, Dreissena polymorpha, sur une moule indigène.
Des moules zébrées, Dreissena polymorpha, agglutinées sur une moule indigène.

Les espèces exotiques invasives supplantent souvent les espèces indigènes dont elles accaparent les sites de reproduction et les ressources alimentaires. Ainsi, au centre-ville d'Ottawa, le butome à ombelle se multiplie à vive allure le long de la rivière Rideau, au détriment des plantes aquatiques indigènes.

Les nouveaux arrivants peuvent aussi nuire directement aux espèces déjà en place. C'est le cas des moules zébrées qui, en se fixant aux moules d'eau douce indigènes de la rivière Rideau, les empêchent de respirer et de se nourrir, ce qui cause leur mort.

Une fois implantées dans un milieu, ces espèces exotiques se dispersent tout naturellement sous l'effet du courant, qu'il s'agisse de fragments de myriophille à épi ou de larves de moules zébrées. Les espèces exotiques peuvent aussi envahir d'autres cours d'eau en se fixant aux bateaux et à d'autres types d'embarcations récréatives, ou en étant transportées dans les seaux à appâts et les viviers des pêcheurs.

Venez voir quelles espèces exotiques ont été découvertes dans la rivière Rideau au cours du Projet sur la biodiversité de la rivière Rideau, et voyez ce que vous pouvez faire pour en empêcher la prolifération.

Vous voulez en savoir davantage sur les espèces exotiques? Le ministère des Richesses naturelles de l'Ontario et l'Ontario Federation of Anglers and Hunters disposent d'une ligne d'information sur les espèces exotiques, au 1.800.563.7711.

 

 Les espèces exotiques
Puce.
Puce.
 Consultez
Flèche.
Flèche.


 Des nouveaux venus  
Flèche.  
Flèche.  
Flèche.  
Flèche.  
Flèche.  
Flèche.  


Hydrocharide grenouillette, Hydrocharis morsus-ranae.
Fleur d'hydrocharide grenouillette, Hydrocharis morsus-ranae, une plante aquatique exotique.

La rivière Rideau en vedette!
La vidéo Les rivières : Reflets de la vie vous fait découvrir une foule de plantes et d'animaux qui habitent les rivières. En relatant les grandes étapes du Projet sur la biodiversité de la rivière Rideau, elle illustre comment les humains peuvent vivre en harmonie avec la rivière, tout en protégeant sa biodiversité pour les générations à venir. Vous pouvez commander en ligne ce document unique produit par le Musée canadien de la nature.


Un projet du Musée canadien de la nature
  
 Images : Thomas Cook, Lynn Gillespie, Jean Lauriault, Musée canadien de la nature