Skip to main content
Lien vers nature.ca, le site Web du Musée canadien de la nature.Lien vers la section J'explore la nature! dans le site nature.ca.
Texte : « Puijila » en caractères inuktituts. Puijila, le phoque qui marchait. Collage de photos : linaigrette de Scheuchzer, Eriophorum scheuchzeri; l'équipe de recherche sur le terrain; le fossile de Puijila darwini reconstitué; un rocher dans le cratère Haughton, deux paléontologistes tamisant des sédiments.
Texte : English.
Texte : le mot « Inuktitut » en caractères inuktituts syllabiques.
..
Texte : Téléchargez les caractères inuktituts.
..

Plus près du phoque que de la loutre

Illutration 1) Une illustration montrant l'animal en train de nager.

Une reconstitution par un artiste de Puijila en train de nager.

Comportement natatoire

En dépit de leurs ressemblances superficielles, Puijila et la loutre ont une façon de nager différente. Le comportement natatoire de Puijila rappelle celui des pinnipèdes modernes.

Grâce à ses pattes avant et arrière palmées, Puijila était un nageur agile. Il utilisait ses quatre membres pour nager. La queue ne lui servait probablement pas à se propulser.  






Illutration 2) Une loutre du Canada, Lontra canadensis, perchée sur un tronc d'arbre à demi-immergé.

Une loutre du Canada.

Certaines loutres modernes font un usage coordonné des pattes arrière et de la queue pour nager. Elles agitent les membres postérieurs simultanément et accompagnent ce mouvement d’ondulations de la queue et du corps.  

Les pinnipèdes actuels sont dotés de nageoires. Leur façon de nager varie. Leur queue, très peu développée, ne sert pas à la propulsion.

  • Les phoques ont recours aux nageoires arrière, qui battent ensemble dans un mouvement latéral.
  • Les otaries utilisent leurs nageoires avant, qu’elles agitent comme des ailes.
  • Les morses utilisent à la fois leurs nageoires avant et arrière pour nager.  

Les recherches en cours sur Puijila nous éclaireront sans doute sur l’évolution du trait adaptatif que constitue la nage chez les pinnipèdes.


Illutration 3) Un phoque commun, Phoca vitulina.

Un phoque commun.

Illutration 4) Une otarie de Steller, Eumetopias jubatus.

Une otarie de Steller.

Illutration 5) Un morse, Odobenus rosmarus.

Un morse.

< Précédente

 

Illustration 7) Natalia Rybczynski tient la boîte crânienne de Puijila darwini. Spécimen NUFV405.