1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Nouvelles>
  5. Recherches sur le terrain

Recherches sur le terrain

Nos scientifiques à l’oeuvre

Jordan Mallon © Musée canadien de la nature.

Fermer.

Pendant les travaux sur le terrain en 2013, Jordan Mallon a déniché ce tibia dans un lit d’ossements d’hadrosaures le long de la rivière Saskatchewan Sud.

Traquer les fossiles, plonger à la recherche de moules, pourchasser le lynx et découvrir de nouvelles espèces sont autant d’aventures qui attendent les chercheurs du Musée canadien de la nature cet été. Leurs expéditions estivales, favorisées par les longues journées et le temps généralement doux,  permettent souvent d’enrichir nos collections nationales de trésors et de nouvelles découvertes.

L’équipe de botanique arctique, dirigée par Jeff Saarela, Ph.D., et Lynn Gillespie, Ph.D., se prépare pour une autre expédition d’un mois dans le Grand Nord. En juillet, ils collecteront des plantes le long du fleuve Coppermine dans l’ouest du Nunavut. Ils exploreront une bande de terre de 40 km s’étirant de la limite des arbres, où la forêt cède le pas à la toundra, jusqu’au village côtier de Kugluktuk.

Cette exploration s’inscrit dans le projet en cours de Flore arctique du Musée. Après une longue journée de travail ardu au milieu d’un nuage de moustiques, les membres de l’équipe peuvent au moins se réconforter avec un délicieux repas de camping à leur retour au campement. Vous pouvez suivre leurs aventures sur Twitter (@museedelanature, #naturescience).

Un autre membre de l’équipe de botanique, la conservatrice Jennifer Doubt, mettra à profit ses compétences dans deux expéditions cet été. En juin,  elle partira pour le Yukon et le nord de la Colombie-Britannique avec des scientifiques d’Environnement Canada pour recenser des mousses et repérer des habitats du bryum de Porsild. Cette espèce rare et menacée affectionne les environnements avoisinant des chutes d’eau et sa présence n’est connue au Canada que dans quelques sites disparates. En Juillet, elle accompagnera des spécialistes du ministère des Ressources naturelles de l’Ontario dans une zone éloignée du nord de la province pour recueillir des données sur les mousses destinées à la surveillance environnementale.

Roger Bull © Musée canadien de la nature

Fermer.

Le botaniste Jeff Saarela fait une collecte le long de la rivière Soper sur l’île de Baffin.

Jordan Mallon, Ph.D., le nouveau spécialiste des dinosaures du Musée, effectue son expédition estivale sous des cieux plus cléments, dans une région riche en fossiles de l’Alberta. Aidé des deux assistants du Musée, Margaret Currie et Scott Rufolo, Ph.D., il y poursuit les travaux entamés en 2013. Les deux semaines de prospection de grands gisements fossilifères le long de la rivière South Saskatchewan se sont révélées fructueuses, ayant conduit à la découvertes de nouveaux fossiles. Jordan Mallon a aussi passé quatre jours à arpenter les collines de l’ouest de l’Alberta près des Rocheuses. Il a trouvé peu de fossiles, mais a pu repérer de futurs sites de prospection.

Au mois d’août prochain, le Nouveau-Brunswick offrira des habitats de choix à deux zoologues du Musée. André Martel, Ph.D., spécialiste des moules du Canada, plongera dans le fleuve Saint-Jean pour recenser les populations de ces importants invertébrés, qui sont d’excellents indicateurs biologiques de la salubrité de l’eau. Pendant ce temps, le conservateur des vertébrés Kamal Khidas, Ph.D., rejoindra des collègues du Musée du Nouveau-Brunswick pour traquer le lynx et étudier ses habitats de forêt mixte. Cette recherche sur le terrain vise à vérifier des modélisations informatiques des habitats du lynx fondées sur les spécimens des collections muséales.

Jackie Madill © Musée canadien de la nature

Fermer.

Le malacologue André Martel recueille des moules dans la rivière des Outaouais.

Finalment, tout est prêt pour la participation annuelle du Musée à l’expédition Students on Ice dans l’Arctique de l’été. Pendant deux semaines en juillet, la minéralogiste Paula Piilonen, Ph.D., et l’ichtyologue Noel Alfonso feront partie de l’équipe de spécialistes qui enrichissent le voyage des jeunes participants. Noel Alfonso espère collecter quelques poissons d’eau profonde pour les étudier alors qu’ils traverseront le détroit de Davis. Pour sa part, Paula Piilonen aura l’occasion unique de collecter des minéraux dans une zone du Groenland connue pour ses roches alcalines, sa spécialité de recherche.