1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Nouvelles>
  5. À la poursuite d'insectes dans les forêts tropicales

À la poursuite d'insectes dans les forêts tropicales

John Longino © John Longino

Fermer.

L’équipe sur le terrain de 2008 près de Metzabok dans le Chiapas au Mexique. Bob Anderson est le deuxième à partir de la droite.

M. Robert Anderson, l’entomologiste du Musée canadien de la nature, se rendra au Honduras au début de mai 2010. Ce voyage représente la quatrième année d’un ambitieux projet quinquennal pour relever et consigner des insectes en Amérique centrale.

L’expertise d’Anderson a trait à l’étude des coléoptères, en particulier des charançons. Il aura comme partenaire M. Jack Longino, un spécialiste des fourmis de l’Evergreen College dans l’État de Washington. Le projet représente beaucoup plus qu’une occasion de découvrir de nouvelles espèces. « Non seulement allons-nous chercher à comprendre le phénomène de la diversité, mais nous allons partager notre expertise et former des étudiants en technique de recherche sur le terrain, en analyse de la biodiversité, en identification des insectes et ainsi de suite. »

Avec une subvention de la Fondation nationale des sciences (É.-U.), les deux scientifiques travaillent avec des étudiants pour collecter des insectes dans quatre pays de l’Amérique centrale : le Mexique, le Guatemala, le Honduras et le Nicaragua. Le groupe a inauguré sa première saison sur le terrain en mai 2008 dans le Chiapas au Mexique, suivi d’une saison au Guatemala en 2009. Il terminera ses travaux en 2011, après un séjour sur le terrain au Nicaragua. Au Honduras, l’équipe du projet collaborera avec des étudiants de l’École d’agriculture panaméricaine dans la ville de Zamoran. MM. Anderson et Longino dirigeront un atelier à cet endroit pour apprendre aux étudiants à trier et à identifier les insectes.

Ce programme s’appelle officiellement le Projet des arthropodes de feuilles mortes dans la Méso-Amérique (LLAMA). Son but est de collecter et d’identifier des insectes – surtout des fourmis et des charançons – que l’on trouve dans la couche supérieure du sol appelée litière. Cette zone de feuilles mortes et de bois en décomposition fournit un habitat pour une gamme diversifiée de créatures. Dans des milieux tropicaux, cette diversité est extrêmement riche. Une étude faite au Costa Rica a permis de répertorier 270 espèces de fourmis dans la litière, un nombre beaucoup plus élevé que les 180 espèces trouvées dans les arbres et le couvert forestier.

John Longino © John Longino

Fermer.

Bob Anderson (à droite) et son étudiant, Jesus Luna Cozar, s’apprêtent à tamiser des insectes ramassés dans une litière.

Le projet LLAMA est calqué sur le relevé costaricain, mais en y ajoutant un niveau additionnel de complexité. L’équipe effectue la collecte à trois altitudes données dans chaque pays (de moins de 500 m à plus de 2000 m au-dessus du niveau de la mer). De cette manière, on pourra déterminer la manière dont les espèces varient selon la géographie changeante et l’altitude.

« L’un des domaines dans lesquels nous avons peu d’information est l’importance des variations dans les espèces en fonction des déplacements géographiques; ce travail nous aidera à comprendre la distribution de la biodiversité en un sens plus large », explique M. Anderson. L’entomologiste itinérant est bien au fait des défis rattachés à l’exploration de cette partie des Amériques. Il a passé presque 20 ans à parcourir des parties d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud pour faire la collecte et l’étude des coléoptères en tant qu’indicateurs de la biodiversité.

Chaque saison sur le terrain dure environ deux mois et permet de visiter neuf sites dans chaque pays. Une grande partie du travail est effectuée par des étudiants de deuxième et premier cycle. C’est une bonne initiation aux rigueurs de la recherche scientifique sur le terrain qui sera d’une grande utilité pour les étudiants dans leurs carrières futures. Et comme le fait remarquer avec fierté M. Anderson, environ trois quarts des étudiants recrutés jusqu’à maintenant poursuivent leurs études dans le domaine des insectes ou de la biodiversité.

Lisez sur le projet LLAMA et visionnez des images du travail sur le terrain au Mexique et au Guatemala à l’adresse http://llama.evergreen.edu.

M. Anderson est disposé à donner des entrevues.

Information pour les médias

Laura Sutin
Agente des communications et des relations avec les médias
613.566.4793 ou 1.800.263.4433
lsutin@mus-nature.ca
Site Web : nature.ca