1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Nouvelles>
  5. 100 ans de dinosaures en exposition

100 ans de dinosaures en exposition

Martin Lipman © Canadian Museum of Nature

Fermer.

Edmontosaurus regalis en 2006, lorsque la nouvelle Galerie des fossiles Talisman Energy a ouvert.

Imaginez l’exploit de souffler 100 bougies sur un gâteau d’anniversaire! Un défi à n’en pas douter, mais qui serait sûrement à la portée d’un dinosaure, surtout un de la taille d’Edmontosaurus regalis.

Edmontosaurus s’est éteint il y a bien au-delà de 65 millions d’années, mais le squelette de ce dinosaure à bec de canard conservé par le Musée canadien de la nature a l’insigne honneur d’être le premier dinosaure monté pour une exposition au Canada, un dévoilement qui a eu lieu il y a exactement 100 ans ce juillet devant un public curieux.

À l’époque, c’était sans doute la pièce maîtresse de la nouvelle salle des vertébrés fossiles, qui venait d’ouvrir à peine six mois plus tôt le 20 janvier 1913. Aujourd’hui, de par son ancienneté, Edmontosaurus est l’aïeul des nombreux dinosaures en exposition au musée.

Même si l’actuelle galerie des fossiles du musée met en vedette le redoutable Daspletosaurus comme une de ses têtes d’affiche, il n’est pas facile de passer à côté d’Edmontosaurus. Son squelette est incrusté dans un mélange de plâtre et de béton et monté sur un panneau géant, une présentation qui fait « vieille école » par comparaison avec les montages d’aujourd’hui de forme plus libre.

Provenance : Le musée national du Canada 22229, avec l’aimable autorisation du Musée canadien des civilisations.

Close.

La salle des vertébrés fossiles en 1913.

Toutefois, en 1913, Edmontosaurus avait la place d’honneur alors que le musée (à l’époque sous l’égide de la Commission géologique du Canada) se constituait progressivement une remarquable collection de pièces de dinosaure, la plupart provenant des richesses fossiles de l’Alberta. Parmi ce trésor se trouvait Edmontosaurus, qui avait été recueilli en 1912 le long de la vallée de la rivière Red Deer. 

Edmontosaurus a élu « domicile » à quatre endroits différents du musée, au fil des décennies et au gré de l’évolution des expositions de fossiles au musée. Le plus récent déplacement a eu lieu en 2006 quand une équipe de 20 personnes, membres du personnel et entrepreneurs, ont déplacé petit à petit la pièce de 6 800 kg d’un côté du musée à l’autre, pour en faire le premier spécimen installé dans la nouvelle Galerie des fossiles.

Même si de nouvelles connaissances, technologies et techniques de présentation changent l’esthétique et l’ambiance d’une galerie de fossiles avec le temps, une chose qui n’a pas changé est l’attrait des dinosaures. Comme l’écrivait Lawrence Lambe, le paléontologue du musée, en 1913 : « Le public ne s’est pas fait prier pour profiter de l’ouverture du musée les dimanches après-midi, et les vertébrés fossiles ont reçu toute l’attention qu’ils méritaient, la salle d’exposition étant généralement bondée jusqu’à l’heure de fermeture ». Il est évident, à l’époque comme maintenant, que les dinosaures et les autres créatures qui les côtoyaient exercent un attrait impérissable.

Pour ce qui est d’Edmontosaurus, il demeurera sans doute dans la Galerie des fossiles pendant des décennies, jusqu’au prochain remaniement de la galerie des dinosaures du musée. Lorsque ce moment arrivera, toutefois, les déménageurs auront droit à une surprise sous forme d’enveloppe témoin dissimulée derrière le panneau par le conservateur de paléobiologie, Kieran Shepherd. On y trouve une photo de l’équipe de déménageurs de 2006, quelques pièces de monnaie de l’époque, mais surtout quelques conseils sur la meilleure façon de déplacer le lourd montage sur panneau, de façon à assurer qu’Edmontosaurus continuera d’étonner et d’inspirer les visiteurs pour un autre siècle.

Assurez-vous de visiter notre Galerie des fossiles et faites vos vœux d’anniversaire à Edmontosaurus. Gardez l’œil ouvert pour repérer quelques autres « vedettes centenaires » (ou presque), dont le crâne du dinosaure cornu Styracosaurus, qui a été exposé pour la première fois en décembre 1913, et le montage sur panneau de Xiphactinus, un poisson géant carnivore.