1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Médias>
  5. Communiqués>
  6. Science la nuit! Le 21 mai, le Musée canadien de la nature s’anime autour de la science

Science la nuit! Le 21 mai, le Musée canadien de la nature s’anime autour de la science

Ottawa, 14 mai 2015Où pouvez-vous explorer, découvrir, écouter des scientifiques et rire avec eux et finalement donner libre cours à votre chercheur intérieur? La réponse se trouve dans le tout premier événement Science la nuit du Musée canadien de la nature qui se tiendra le 21 mai, de 17 h à 22 h.

Un lot d’expériences vous attend lors de cet événement gratuit. Testez votre connaissance des dinosaures dans un jeu-questionnaire « faits ou fiction? » inspiré de Parc Jurassique. Apprenez comment dégraisser un rorqual bleu. Découvrez une espèce rare dans la rivière des Outaouais. Faites un tour dans les coulisses des dioramas de mammifères historiques du musée. Apportez vos minéraux pour les faire identifier. Réfléchissez aux impacts des collisions entre oiseaux et immeubles à l’aide d’une présentation dramatique. Voilà un échantillon des événements prévus alors que les quatre étages du musée s’animeront d’activités amusantes et instructives et d’interactions avec des spécialistes du musée.

« Pour nous, Science la nuit est l’occasion de partager nos histoires, notre enthousiasme et nos succès en lien avec les choses que l’on fait au Musée, et que le public ignore », explique Cynthia Iburg, coordonnatrice de la programmation adulte. « Nous vous invitons à venir à la rencontre de notre grande famille du Musée. Nos chercheurs ont pour vous plusieurs anecdotes à partager. Pourquoi ne pas les écouter tout en savourant un cocktail? »

Le concept de la soirée s’inspire d’un programme présenté depuis cinq ans au musée d’histoire naturelle de Grande-Bretagne. Cette initiative tente de changer la perception qu’a le grand public de la science et de la recherche. Il souhaite démontrer que les chercheurs sont de vraies personnes qui font un travail intéressant et pertinent.

La soirée s’adresse à un public adulte, mais sa programmation diffère grandement de l’expérience proposée par Nature Nocturne. Nature Nocturne c’est une fête mensuelle où des DJ, de la danse et des thématiques créatives animent le Musée. 

Les visiteurs peuvent s’attendre à une brochette d’activités :

  • Le paléontologue Jordan Mallon, Ph. D., animera un jeu-questionnaire « faits ou fiction? » inspiré de Parc Jurassique où les concurrents apprendront ce que Hollywood a bien compris (et mal compris).
  • La minéralogiste Paula Piilonen, Ph. D., identifiera les roches et les minéraux apportés par le public au Troc-nature du musée.
  • Le technicien Alan McDonald racontera l’histoire du travail colossal requis lors du dégraissage et de l’installation du rorqual bleu du musée en 2010, l’un des deux seuls en montre au Canada.
  • L’expert en poissons Noel Alfonso montrera des fioles de spécimens des collections du Musée et expliquera comment les radiographies contribuent avec éclat à la classification des poissons.
  • Des représentants de l’organisme sans but lucratif FLAP (Programme-alerte aux lumières meurtrières) dévoileront une présentation dramatique de spécimens d’oiseaux dans le lanternon des Reines pour illustrer les impacts des collisions des volatiles avec les immeubles.
  • Des visites guidées à 18 h et 21 h des dioramas de mammifères historiques du musée, avec une occasion rare de jeter un œil derrière les énormes coques de fibre de verre de ces œuvres d’art uniques.
  • À 19 h 30, l’expert en moules André Martel, Ph. D., et son équipe de plongeurs raconteront l’histoire de l’obovarie olivâtre, une moule rare de la rivière des Outaouais, et leurs inquiétudes concernant la moule zébrée.
  • Dans le Labo, les visiteurs pourront participer à la dissection de boulettes de régurgitation de hiboux, un projet-pilote pour un atelier estival qui commence le 27 juin.
  • Détendez-vous à notre campement arctique de recherche botanique et écoutez des histoires de « feu de camp » concernant la recherche sur le terrain.
  • Les esprits curieux peuvent tester leurs connaissances à l’aide du jeu d’identification de l’herbe à puce, apprendre à devenir un « citoyen scientifique » à la recherche d’un lichen invasif, plonger dans le monde caché des parasites et jeter un œil sur un livre à paraître sur les poissons arctiques qui fera autorité.

L’entrée est libre (les frais supplémentaires habituels s’appliquent à l’exposition spéciale BODY WORLDS : Animaux à corps ouvert). Nourriture et boissons seront en vente et les visiteurs pourront profiter d’une agréable et longue sortie en soirée, et découvrir le pourquoi, le comment et le qui de la science fascinante.

Le Musée canadien de la nature est situé au 240, rue McLeod à Ottawa. Suivez le musée sur Twitter ou Instagram (museumofnature) et aimez le musée sur Facebook. Pour des renseignements généraux, visitez nature.ca ou appelez le 613-566-4700.

Informations pour les médias

Laura Sutin
Marketing et relations avec les médias
Musée canadien de la nature
613.566.4793
lsutin@mus-nature.ca

 

Dan Smythe
Marketing et relations avec les médias
Musée canadien de la naturee
613.566.4781
dsmythe@mus-nature.ca