1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Médias>
  5. Communiqués>
  6. Le Musée canadien de la nature a reçu un don philanthropique de 4 millions pour appuyer la recherche en biodiversité et la découverte des espèces

Le Musée canadien de la nature a reçu un don philanthropique de 4 millions pour appuyer la recherche en biodiversité et la découverte des espèces

Un charançon, Sicoderus beatyi.

Découverte des espèces

Centre du Musée

Unir nos forces pour maximiser le rayonnement du Musée et la portée de nos actions. Plus.

OTTAWA, 23 février 2017 — Le Musée canadien de la nature, qui est le musée national de sciences et d’histoire naturelles du Canada, annonce aujourd’hui la réception du plus important don philanthropique de son histoire : un fonds de 4 millions de dollars de la famille Ross Beaty de Vancouver, qui favorisera les activités du Musée concernant la recherche et les collections axées sur la découverte des espèces.

Les 4 millions serviront à financer trois activités primordiales de ce qui sera connu sous le nom de Centre Beaty pour la découverte des espèces. Tirant profit des collections nationales du Musée et des compétences de son personnel scientifique, ce centre d’excellence favorise la création, l’avancement et l’échange des connaissances sur divers aspects des espèces d’hier et d’aujourd’hui : découverte, appellation, évolution, écologie et classification. Le fonds Beaty financera :   

  • une réserve de la collection cryogénique nationale où seront conservés les échantillons de tissus et le matériel génétique;
  • une bourse postdoctorale sur les espèces en péril;
  • un programme de numérisation de la riche collection de spécimens arctiques.  

Le centre se situera dans l’édifice de la recherche et des collections nationales du Musée : le Campus du patrimoine naturel à Gatineau au Québec.

« L’extraordinaire générosité de la famille Beaty traduit sa vive adhésion à l’oeuvre du Musée canadien de la nature qui se voue à la recherche en histoire naturelle, à la conservation des collections et à la vulgarisation de connaissances sur le monde naturel, déclare Meg Beckel, la présidente-directrice générale du Musée. Nous espérons que ce don porteur de changements incitera d’autres personnes à soutenir l’action du Musée, qui accroît sa capacité à échanger les connaissances à l’échelle du monde, à appuyer de jeunes scientifiques et à susciter compréhension, respect et appréciation à l’endroit du monde naturel dans l’espoir d’un avenir meilleur. »

L’annonce du don a eu lieu en présence de Ross et Trisha Beaty, qui résident à Vancouver. M. Beaty est géologue et entrepreneur dans le domaine des ressources, tandis que son épouse est médecin. Leur passion commune pour la nature et l’environnement les a incités à appuyer la mission du Musée.

« On me rappelle souvent que moins de 1 % des dons philanthropiques visent la nature et l’environnement. Pourtant l’espèce humaine à elle seule a une empreinte énorme sur les autres millions d’espèces qui n’ont aucune voix. Voilà pourquoi je suis fier de prêter mon appui au Musée et à ses compétences en recherche, explique Ross Beaty, dont la philanthropie s’est aussi manifestée par la création du Beaty Biodiversity Museum au campus de l’Université de Colombie-Britannique. Je souhaite que cet investissement contribuera à promouvoir le Musée canadien de la Nature en tant qu’établissement de recherche sur la biodiversité du Canada et à renforcer sa réputation de grand musée national d’histoire naturelle. »

«  Le Musée canadien de la nature joue un rôle primordial dans la préservation des ressources du Canada, la sensibilisation de la population et l’inspiration d’innovations. Ce don permettra au Musée de continuer à protéger et à promouvoir le patrimoine naturel et la biodiversité d’exception du pays et à favoriser un engagement fructueux à l’égard de la nature d’hier, d’aujourd’hui et de demain. À l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération canadienne en 2017, nous encourageons la population de tout le pays à visiter les musées, à y puiser des connaissances et à retourner aux sources de leur histoire et de leur culture », déclare l’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien.

La moitié des 4 millions de dollars serviront à la mise sur pied de la réserve de la collection cryogénique nationale, qui comprendra une salle d’examen ainsi que de grandes cuves réfrigérées à l’azote liquide où seront conservés à très basse température les échantillons de tissus et le matériel génétique. Ces matières proviendront des activités de recherche du Musée, de dons d’organismes gouvernementaux et d’universités du Canada et de l’étranger.

La somme de 1 million servira à numériser et à produire des images de haute résolution d’environ 350 000 spécimens de l’Arctique des collections du Musée. Certains de ces spécimens comptent parmi les meilleurs exemples de plantes, d’animaux de fossiles et de minéraux de cette région. Grâce à l’accès gratuit à ces données numérisées, les chercheurs, les étudiants, les historiens, les décideurs et les éducateurs du monde entier pourront consulter ces témoins de l’histoire naturelle de l’Arctique.

Le dernier million de dollars sera consacré à la Bourse postdoctorale Beaty pour la découverte des espèces. Dotée par l’entremise de la Fondation communautaire d’Ottawa, cette bourse financera un scientifique de niveau postdoctoral tous les deux ans pour une étude sur les espèces en péril. Le chercheur devra également vulgariser les connaissances sur la disparition des espèces, les espèces en péril et l’importance de leur préservation. La bourse devrait entrer en vigueur au printemps 2018.  

À l’annonce du don, le Musée a remercié la famille Beaty par un hommage tout personnel. L’entomologiste du Musée Bob Anderson, spécialiste des charançons (un groupe de coléoptères), a nommé en l’honneur des généreux donateurs une nouvelle espèce qu’il avait découverte : Sicoderus beatyi.

Un mot sur le Musée canadien de la nature:
Le Musée canadien de la nature est le musée national de sciences et d’histoire naturelles du Canada. Il a vocation à transmettre des idées fondées sur des faits, à procurer des expériences instructives et à favoriser une relation enrichissante avec la nature d’aujourd’hui, d’hier et de demain. Il y parvient grâce à sa recherche scientifique, à sa collection de 14,6 millions de spécimens, à ses programmes éducatifs, à ses expositions permanentes et itinérantes, et à son site Web dynamique nature.ca. Le Musée est un des membres fondateurs de l’Alliance des musées d’histoire naturelle du Canada et du Comité sur la situation des espèces en péril au Canada. Il travaille de concert avec ses partenaires nationaux et internationaux pour échanger les connaissances sur le monde naturel.

Un mot sur Ross Beaty et sa famille:
L’oeuvre philanthropique de Ross et de Trisha Beaty s’exprime par l’entremise de leur fondation Sitka, qui finance des organisations vouées à la conservation des terres et de la nature, qui soutient des projets et des groupes communautaires environnementaux dans le monde et qui affiche son rôle de chef de file en matière d’intendance et d’éducation sur l’environnement. 

Ross Beaty est géologue et entrepreneur dans le domaine des ressources. Il jouit de plus de 45 ans d’une expérience internationale dans les secteurs de l’énergie renouvelable et des minéraux. Diplômé en géologie et en droit de l’Université de la Colombie-Britannique et en géologie de l’Imperial College, M. Beaty est reconnu mondialement comme un chef de file dans l’exploitation des ressources renouvelables et non renouvelables. Il a créé et cédé plusieurs sociétés, mais reste fondateur et président de deux entreprises : Pan American Silver Corp., qui compte parmi les plus importants producteurs d’argent au monde, et Alterra Power Corp., une entreprise d’énergie renouvelable de taille moyenne qui possède des installations solaires, éoliennes hydro-électriques et géothermiques en Colombie-Britannique, au Texas, en Indiana et en Islande. M. Beaty se distingue par ses œuvres philanthropiques en faveur de l’environnement, qu’il prodigue principalement par l’entremise de sa fondation Sitka. Il siège au comité consultatif de Nature Trust de la Colombie-Britannique ; il est directeur de la fondation Pacific Salmon et de Panthera en plus d’être le mécène du Beaty Biodiversity Museum de l’Université de Colombie-Britannique. Son épouse est médecin ; ils ont un fils et quatre filles.

Renseignements pour les médias :
John Swettenham
Directeur, Marketing et relations avec les médias
Musée canadien de la nature
613.566.4249; 613.868.8277 (cell.)
jswettenham@mus-nature.ca

Dan Smythe
Relations avec les médias
Musée canadien de la nature
613.566.4781; 613.698.9253 (cell.)
dsmythe@mus-nature.ca