1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Médias>
  5. Communiqués>
  6. Le Musée canadien de la nature dévoile les lauréats des prix Inspiration Nature 2017

Le Musée canadien de la nature dévoile les lauréats des prix Inspiration Nature 2017

Ottawa, 8 novembre 2017 — Une adolescente activiste environnementale, « l’homme au canot » du Canada et un chef de file visionnaire de la recherche sur l’Arctique figurent parmi les lauréats des prix Inspiration Nature 2017 du Musée canadien de la nature. Ces personnes s’ajoutent à deux organismes à but non lucratif et à deux entreprises qui reçoivent leur prix ce soir au gala organisé par le Musée canadien de la nature, le musée national des sciences et d’histoire naturelles du Canada.

Inaugurés par le Musée en 2014, les prix Inspiration Nature récompensent des personnes, des groupes et des organisations qui ont jeté des ponts entre les Canadiens, la nature et le monde naturel en  manifestant leur leadership, leur sens de l’innovation et de la créativité. Les prix 2017 comportent sept catégories : Jeunes (17 ans et moins), Adultes, Organisations sans but lucratif (petites et moyennes), Organisations sans but lucratif (grandes), Entreprises (petites et moyennes), Entreprises (grandes) et Prix d’honneur récompensant l’accomplissement d’une vie.

Les lauréats 2017 sont :

  • L’adolescente Stella Bowles de LaHave, en Nouvelle-Écosse, qui a travaillé avec pugnacité pour éliminer l’écoulement d’eaux usées dans la rivière locale.
  • L’aventurier et auteur d’Ottawa Max Finkelstein, connu sous le nom de « l’homme au canot » du Canada.
  • Nature Canada, pour la campagne de sensibilisation novatrice en vue de protéger les oiseaux en gardant les chats à l’intérieur.
  • Le Musée royal de l’Ontario à Toronto pour son exposition et son projet de sensibilisation sur les rorquals bleus et la conservation de l’océan.
  • Ungalli Clothing de Thunder Bay, en Ontario, entreprise de création vestimentaire créée par deux soeurs soucieuses de l’aspect écologique dans le secteur de la mode.
  • Coca-Cola Canada pour son engagement à recycler l’eau et à préserver les habitats aquatiques.

Le prix d’honneur a été décerné à Louis Fortier, Ph. D., de Québec, qui s’est distingué en coordonnant pendant deux décennies des programmes de recherche sur l’Arctique et en y intégrant divers domaines d’étude.

Visionnez les vidéos sur chacun des lauréats à nature.ca. 

« Les lauréats de cette année illustrent les mille et une façons dont des personnes, des organisations ou des entreprises peuvent susciter et créer des liens plus sains avec le monde naturel, déclare Meg Beckel, présidente-directrice générale du Musée canadien de la nature. Nous félicitons les lauréats mais aussi tous ceux et celles qui ont soumis des candidatures cette année. Nous sommes heureux d’avoir l’occasion de récompenser leurs efforts. » 

Un jury a déterminé les gagnants après avoir, en un premier temps, choisi les finalistes. Les lauréats recevront 5000 $ qu’ils pourront donner à un programme de leur choix. Les prix 2017 bénéficient de l’appui du commanditaire principal Enbridge Inc. et des commanditaires médiatiques The Walrus et The Globe and Mail. Bruce Power a parrainé la catégorie Organisations sans but lucratif (grandes).  

« À Enbridge, nous prenons très au sérieux notre responsabilité envers l’environnement en investissant dans des programmes qui favorisent l’intendance, la conservation et la sensibilisation environnementales, dit Linda Coady, chef du bureau de la durabilité à Enbridge Inc. Voilà pourquoi nous sommes fiers de soutenir les prix Inspiration Nature 2017, qui reconnaissent divers projets et activités que les Canadiens entreprennent pour promouvoir l’innovation et la pérennité de l’environnement. »

Les lauréats des prix Inspriation Nature 2017 :

Catégorie Jeunes (17 ans et moins) - Stella Bowles, LaHave, Nouvelle Écosse
Préoccupée par la contamination de la rivière LaHave, Stella a dirigé une campagne pour éliminer les tuyaux droits, une vieille technologie qui permet aux eaux usées non traitées de couler directement dans le cours d'eau. Grâce à son action, la jeune fille a réussi à mobiliser des fonds du fédéral pour aider les propriétaires à remplacer leurs systèmes. Elle a aussi reçu une médaille d'argent à l'Expo-sciences pancanadienne 2016 pour un autre projet consistant à vérifier la présence de bactéries dans la rivière.

Catégorie Adultes - Max Finkelstein, Ottawa, Ontario
Max Finkelstein, connu au Canada comme « l'homme au canot », est un remarquable chef de file, vulgarisateur et auteur. Passionné par l'histoire naturelle du Canada et la conservation de l'environnement, il organise des voyages en canot et des évènements de sport de pagaie. Il estime qu'il a parcouru plus de 25 000 km à la rame sur cinq continents. En 2015, la Société géographique royale du Canada l'a désigné comme l'un des 100 plus grands explorateurs modernes du Canada.

Catégorie Organisations sans but lucratif (petites et moyennes) - Nature Canada,  Ottawa, Ontario
Les chats représentent la troisième cause de décès d'oiseaux liés aux activités humaines après les changements climatiques et la perte d'habitat. Nature Canada met en oeuvre une campagne qui encourage les propriétaires de chats à maintenir leurs chats en sécurité et sous supervision tout en sauvant la vie des oiseaux. Parmi les partenaires de ce programme figurent des organisations de conservation, des maires et même l'écrivaine Margaret Atwood.

Catégorie Organisations sans but lucratif (larges) - Musée royal de l'Ontario, Toronto, Ontario
En 2014, neuf rorquals bleus piégés sur la banquise au large de Terre-Neuve-et-Labrador ont péri. Le Musée royal de l'Ontario a récupéré et conservé les restes des deux baleines dont les corps se sont échoués sur la côte. Immédiatement, le Musée a fait connaître le sort de ces créatures. Grâce à ses recherches, à son engagement et à son exposition, le Musée royale de l'Ontario a incité le public à se renseigner davantage sur les baleines et sur la conservation de l'océan.

Catégorie Entreprises (petites et moyennes) Ungalli Clothing, Thunder Bay, Ontario
Les soeurs Hailey et Bree Holinsworth ont fondé Ungalli parce qu'elles s'inquiétaient des effets de l'industrie de la mode sur l'environnement. Produits en majorité au Canada selon des procédés écologiques, leurs vêtements sont confectionnés à partir de bouteilles de plastique recyclées, de coton réutilisé et de coton biologique. Un t-shirt Ungalli évite de jeter 16 bouteilles d'eau.

Catégorie Entreprises (larges) Coca-Cola Canada, Toronto, Ontario
Le projet de Coca-Cola Canada de réhabiliter des habitats aquatiques au pays s'inscrit dans son engagement de reconstituer 100 % de l'eau utilisée dans ses procédés de fabrication. L'entreprise a tissé des partenariats avec des collectivités de tout le pays et aidé, par exemple, des groupes communautaires à remettre en état des terres humides à Calgary (Alberta) et autour du lac Ontario, et à réhabiliter des forêts autour de l'île Pelée (Ontario).

UN MOT SUR LE MUSÉE CANADIEN DE LA NATURE

Le Musée canadien de la nature est le musée national de sciences et d’histoire naturelles du Canada. Il a vocation à transmettre des idées fondées sur des faits, à procurer des expériences instructives et à favoriser une relation enrichissante avec la nature d’aujourd’hui, d’hier et de demain. Le Musée accomplit sa mission grâce à ses recherches scientifiques, sa collection de plus de 14 millions de spécimens, ses programmes éducatifs, ses expositions permanentes et itinérantes et son dynamique site Web nature.ca.

-30-

Renseignements pour les médias
D
an Smythe
Chef, Relations avec les médias
Musée canadien de la nature
613.566.4781; 613.698.9253 (cell.)
dsmythe@mus-nature.ca

John Swettenham
Directeur, Marketing et relations avec les médias
Musée canadien de la nature
613.566.4249; 613.868.8277 (cell.)
jswettenham@mus-nature.ca