1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Médias>
  5. Communiqués>
  6. Le Musée canadien de la nature annonce les lauréats des prix nationaux Inspiration nature 2015

Le Musée canadien de la nature annonce les lauréats des prix nationaux Inspiration nature 2015

Martin Lipman © Canadian Museum of Nature.

Fermer.

Les gagnants, finalistes et membres du jury après la présentation des Prix inspiration nature 2015 au Musée canadien de la nature.

Ottawa, 4 novembre 2015—Une cinéaste adolescente, une entreprise d’aventures arctiques, un défenseur de la santé des rivières, un projet d’écologisation urbaine et un programme éducatif axé sur l’océan : tous sont récipiendaires des prix Inspiration nature 2015 du Musée canadien de la nature. Les lauréats ont été annoncés ce soir lors d’un gala organisé par le musée, qui est le musée national de sciences et d’histoire naturelles du Canada.

Ces prix, inaugaurés par le musée en 2014, récompensent des personnes, des groupes et des organisations dont le sens de l’initiative, de l’innovation et de la créativité favorise les liens entre les Canadiens et le monde naturel. Il existe un prix dans chacune des catégories suivantes : Jeunes (17 ans et moins), Adultes (18 ans et plus), Organisations sans but lucratif (petites et moyennes), Organisations sans but lucratif (grandes), Entreprises. Un prix hommage spécial pour l’ensemble de ses réalisations a été accordé à l’architecte-paysagiste Cornelia Hahn Oberlander, O.C.

Les lauréats 2015 sont : Miranda Andersen, une vidéographe et conférencière britanno-colombienne qui tournent des films environnementaux depuis l’âge de neuf ans; Meredith Brown, directrice de Sentinelle Outaouais, qui fait la promotion de la conservation du bassin versant de la rivière; ACAP Humber Arm, un organisme à but non lucratif basé à Terre-Neuve qui permet aux élèves du secondaire de vivre une journée de « science à la mer »; le projet de parc national Homegrown, qui a mobilisé les citoyens pour créer un corridor urbain « vert » à Toronto; enfin, Adventure Canada, une entreprise de voyages dans l’Arctique, de Mississauga, qui fait la promotion de la durabilité environnementale au moyen de ses voyages éducatifs. On peut visionner des vidéos à propos de chacun des lauréats sur nature.ca. 

« Cette année, nous avons reçu plus de 70 mises en candidature de partout au Canada et c’est une véritable inspiration de voir la diversité de projets et de gens qui contribuent à assainir et à recréer notre lien au monde naturel, affirme Meg Beckel, présidente-directrice générale du Musée canadien de la nature, qui a élaboré les prix et en assure la gestion. Nous félicitons les lauréats et nous sommes heureux de pouvoir souligner leurs réalisations. »

Un jury a dressé des listes de finalistes à partir desquelles ont été choisis les gagnants. Le lauréat de chacune des catégories recevra 5000 $ qu’il pourra attribuer au programme de son choix. Les prix 2015 ont été commandités par le commanditaire présentateur Enbridge, Inc. et les commanditaires médiatiques The Walrus et The Globe and Mail. Les commanditaires des catégories sont le Groupe Banque TD (prix des jeunes),  Miracle Gro de Scott (prix des adultes) et Bruce Power (grandes organisations à but non lucratif).                         

Lauréats des prix Inspiration nature 2015 :

Catégorie jeunes– Miranda Andersen, Belcarra (Colombie-Britannique)
Miranda Andersen, 16 ans, est une cinéaste environnementale douée, ainsi qu’une conférencière, blogueuse et bénévole. À l’âge de neuf ans, elle a produit son premier film sur un couvoir d’œufs de poissons dans sa ville natale. Depuis, ses films ont porté entre autres sur la préservation des coraux, la déforestation et la pollution par les plastiques, et elle a fait des conférences sur le trouble déficitaire de la nature. Son plus récent film parle de l’otarie de Steller.                                                                                              

Catégorie adultes (18 ans et plus) – Meredith Brown, directrice générale, Sentinelle Outaouais
Meredith Brown a fondé Sentinelle Outaouais en 2004. Grâce à son leadership et son approche collaborative, Sentinelle Outaouais est devenu un important porte-parole pour une gestion durable de l’eau et la préservation du bassin versant de la rivière des Outaouais. Meredith s’est faite le champion du Plan d’action de la rivière des Outaouais et a contribué au développement des surveillants de la rivière, un groupe de bénévoles de la communauté qui souhaite protéger la rivière.

Catégorie « Organisations sans but lucratif (petites et moyennes) » – ACAP Humber Arm, Corner Brook (Terre-Neuve-et-Labrador) Grâce à des partenariats, Humber Arm dirige des programmes environnementaux dans la baie des Îles à Terre-Neuve. Novateur et bien conçu, le programme intitulé Trading Books for Boats (Troquer des livres contre des bateaux) donne aux élèves du secondaire l’occasion de passer une journée en bateau et de se familiariser de façon stimulante aux sciences de la mer et à la préservation des océans. 

Catégorie « Organisations sans but lucratif (grandes) » - Homegrown National Park de la Fondation David Suzuki Toronto (Ontario)
Lancé en 2013, ce projet vise à créer le premier corridor vert en milieu urbain aménagé par les citoyens. Il permet d’inspirer les résidents et de leur donner les moyens de devenir des chefs de file capables de transformer leur collectivité. Il encourage les habitants à inviter la nature dans tous les lieux -- cours, passages, etc. -- qui peuvent être aménagés facilement et à bon marché. Le projet a recruté et formé plus de 60 gardiens de parc Homegrown bénévoles qui ont aidé à créer un corridor adapté aux papillons qui traverse certaines parties de la ville.  

Catégorie Entreprises – Adventure Canada, Mississauga (Ontario)
Adventure Canada est une entreprise de croisières dans l’Arctique vouée au voyage responsable, à l’innovation et l’environnementalisme. Les excursions qu’elle offre permettent au voyageur de créer des liens avec la nature grâce à des randonnées guidées, des conférences et des ateliers. Un fonds de découverte permet de financer des projets écologiques comme le nettoyage du parc national des Monts-Torngat.

Prix d’honneur - Cornelia Hahn Oberlander, O.C., Vancouver (Colombie-Britannique)
L’architecte-paysagiste Cornelia Hahn Oberlander a consacré sa carrière au design durable, à la préservation et à l’appréciation de la nature. Adepte des toits verts de la première heure, elle laisse un héritage remarquable, notamment : le Centre d’art des enfants de l’Expo 67 à Montréal, le Musée des beaux-arts du Canada, l’assemblée législative de Yellowknife et l’ambassade canadienne à Berlin.

En plus de Meg Beckel, le jury se compose de : Shelley Ambrose, directrice générale et co-éditrice, The Walrus; Jack Cockwell, président-directeur général, Partners Limited; Philip Crawley, éditeur, Globe and Mail; John Geiger, président-directeur général, Société géographique royale du Canada; Geoff Green, directeur général de la Fondation Students on Ice; Becky Mearns avecle Inuit Tapariit Kanatami; et Kristine Webber, directeur général de NatureKids BC.

Renseignements pour les médias :

Dan Smythe
Agent principal des relations avec les médias
Musée canadien de la nature
613.566.4781; 613-698-9253 (cell.)
dsmythe@mus-nature.ca

John Swettenham
Directeur, Marketing et Relations avec les médias
Musée canadien de la nature
613.566.4249; 613-868-8277 (cell.)
jswettenham@mus-nature.ca