1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Médias>
  5. Communiqués>
  6. Menaçants et magnifiques : une exposition des reptiles vivants au Musée dès le 7 octobre

Menaçants et magnifiques : une exposition des reptiles vivants au Musée dès le 7 octobre

OTTAWA, 6 octobre 2016 – Les mystères et les merveilles de la vie des lézards, serpents, tortues et autres reptiles du monde entier sont au cœur de la nouvelle exposition du Musée canadien de la nature (MCN) intitulée « Reptiles : Menaçants et magnifiques », qui sera présentée dès le 7 octobre.

« C'est la plus grande exposition itinérante de reptiles au monde, et nous sommes emballés de la présenter à notre musée, souligne Meg Beckel, présidente-directrice générale du MCN. L'objectif est de dissiper les mythes les plus répandus au sujet des reptiles et de susciter un nouvel engouement pour ces créatures mal aimées. »

Les visiteurs pourront examiner de près de magnifiques spécimens dans des habitats reconstitués et repartir avec une bonne compréhension du rôle des reptiles dans le règne animal. De nombreuses créatures seront au rendez-vous : geckos, diverses espèces de tortues (dont la tortue géante), monstre de Gila, alligator d'Amérique, python, serpent à sonnettes et plusieurs autres!

Plusieurs activités interactives amusantes et informatives permettront aux visiteurs de se renseigner notamment sur les crochets venimeux, les crânes, les carapaces, la locomotion, la collecte du venin et la différence entre un alligator et un crocodile.

Cette populaire exposition est une réalisation du Clyde Peeling’s Reptiland (Allenwood, Pennsylvanie). Elle est présentée un peu partout en Amérique du Nord depuis 1999.

Elle sera présentée jusqu’au 8 avril au Musée canadien de la nature au 240 de la rue McLeod à Ottawa. Des frais de 6 $ s’ajouteront aux droits d’entrée au Musée pour la visite de cette exposition temporaire.

Pour des renseignements généraux sur le Musée, comme les horaires et les activités, visitez nature.ca. Suivez le Musée sur Twitter (@museedelanature), Instagram (museedelanature) et sur Facebook. Le Musée canadien de la nature se trouve au 240 de la rue McLeod à Ottawa.

Faits intéressants sur les reptiles

  • Qu'est-ce qu'un reptile? La plupart des biologistes contemporains classent les animaux à partir de leur arbre phylogénétique, une pratique appelée cladistique. Les reptiles sont des animaux qui, au cours de leur évolution, ont développé une peau recouverte d'écailles sèches et cornées. Parmi leurs descendants vivants, on compte notamment les tortues, les crocodiliens, les lézards, les serpents et les oiseaux (les plumes sont des écailles modifiées).
  • On dénombre plus de 10 000 espèces de reptiles dans le monde. Au Canada, on dénombre 54 espèces et sous-espèces de reptiles. 
  • L’exposition porte sur les reptiles dits « à sang froid » parce qu'ils ont besoin de s'exposer à une source de chaleur externe pour se réchauffer. (Le premier lézard à sang chaud connu, le tégu, peut élever sa température corporelle jusqu'à 10 °C au-dessus de la température ambiante, ce qui en fait un cas à part parmi les reptiles.)
  • Les tortues forment un groupe ancien, mais la structure de leur carapace n’a guère changé depuis l'ère des dinosaures. Les scientifiques ne s'entendent pas sur la place des tortues dans l'arbre phylogénétique.
  • Certains serpents et lézards ont perdu leurs pattes, leurs oreilles externes et leurs paupières; il s'agirait possiblement d'adaptations anciennes à une vie souterraine.
  • Les piqûres d'abeilles causent plus de décès chez les humains que les morsures de serpents. Aux États-Unis, environ 8 000 personnes par année se font mordre par des serpents venimeux. De ce nombre, seulement 9 à 15 personnes en meurent.
  • Le mocassin à tête cuivrée, le mocassin d'eau et le serpent à sonnette sont responsables de la plupart des morsures venimeuses.
  • Les alligators, les crocodiles, les caïmans et le gavial sont les plus proches parents vivants des oiseaux, auxquels ils ressemblent par leur cœur, leur tube digestif, leur canal auditif et leur cage thoracique.
  • Les alligators et autres crocodiliens sont les « grandes gueules » du monde des reptiles. Leurs cris varient considérablement selon l'espèce, l'âge, la taille et le sexe. Certaines espèces peuvent communiquer plus de 20 types de messages par voie sonore seulement.
  • Les caméléons changent de couleur selon leur humeur ou pour se camoufler. Des cellules tentaculiformes appelées chromatophores font migrer les pigments entre les couches de peau. Plus les pigments sont proches de la surface de la peau, plus l'animal prend une teinte foncée.

Informations pour les médias

Laura Sutin
Relations avec les médias
Musée canadien de la nature
613.698.7142
lsutin@mus-nature.ca

Dan Smythe
Media Relations
Canadian Museum of Nature
613.566.4781
(cell) 613.566.9253
dsmythe@mus-nature.ca