Ancien projet de recherche

Michel Poulin © Michel Poulin

Fermer.

Michel Poulin au site d'échantillonnage de microalgues sur la banquise près de la baie de Resolute en mai 2013.

Ce projet consiste en partie à participer à la deuxième phase d'ArcticNet, un réseau de centres d'excellence du Canada qui rassemble des scientifiques et des collectivités des régions polaires pour étudier les effets des changements climatiques sur les zones côtières de l'Arctique canadien. Le Musée canadien de la nature joue un rôle actif dans l'étude de la biodiversité du phytoplancton (algues marines) et des microalgues de la glace de mer dans le contexte de la productivité marine dans des environnements pélagiques et de glace de mer. Cette seconde phase vise principalement à mieux comprendre les processus physiques et biologiques qui soutiennent la productivité planctonique aux points chauds, les services écologiques que rendent ces organismes et leur vulnérabilité aux changements climatiques.

L'autre partie du projet consiste à documenter et à illustrer la biodiversité de ces algues unicellulaires marines et autres protistes qui vivent dans les eaux côtières de l'Arctique ou dans les couches inférieures de la glace de mer. Le Musée apporte ses compétences dans l'analyse du phytoplancton et des algues de glace de mer qui vise à mieux comprendre les effets de la variabilité et des changements du climat sur la production primaire des régions arctiques.

Chercheur principal : Michel Poulin.

Ressources supplémentaires

ArcticNet
http://www.arcticnet.ulaval.ca/index-fr.php