Planifiez votre visite : Heures d'ouverture, directions, stationnement, activités et plus.

À propos de l'exposition

Bioluminescence révèle l'éventail d'organismes qui produisent de la lumière, des champignons et des lucioles aux poissons vivant dans les profondeurs des océans.

© FMNH\L. Smith and AMNH\J. Sparks

Fermer.

Des poissons anomalies vivants seront présentés dans l'exposition.

Cette exposition éblouissante et instructive présente une diversité d'organismes qui brillent de tous leurs feux et vous explique comment ils s'y prennent. Pour certains, il s'agit simplement d'abriter des êtres bioluminescents qui font le travail pour eux!

Observez des poissons bioluminescents vivants! Leur lumière provient des bactéries qui vivent sous chacun de leurs yeux. Ces micro-organismes produisent de la lumière grâce à une réaction chimique. Comme ces poissons lampes de poche (c'est leur nom!) vivent dans les récifs coralliens tropicaux, vous n'aurez peut-être plus l'occasion d'en admirer.

Mais à quoi peut bien servir la lumière? Vous découvrirez qu'elle peut servir à attirer un partenaire, à leurrer une proie imprudente ou à se défendre contre un prédateur.

Les nombreuses sections de l'exposition vous entraînent dans des milieux familiers ou extrêmes comme :

  • Une nuit dans une prairie, éclairée par le clignotement des lucioles.
  • Un sol forestier avec des champignons bioluminescents.
  • Un système de grottes, au plafond desquelles des larves luisantes tissent des filaments collants pour piéger les proies attirées par leur queue bioluminescente.
  • Une mer scintillante, dans laquelle des organismes planctoniques appelés dinoflagellés créent un halo de lumière autour de tout ce qui bouge dans l'eau.
  • Les profondeurs marines où se cachent de mystérieuses créatures comme la baudroie à la gueule béante ou le vampire des abysses.

L'exposition explique pourquoi, comment et où les scientifiques étudient la bioluminescence.

À noter : Il est interdit de prendre des photographies dans cette exposition.

Vidéos « Paroles d'experts »

Dans cette exposition, des vidéos présentent des scientifiques qui s'intéressent à la bioluminescence.

Visionnez les vidéos ci-dessous pour faire la rencontre des scientifiques du Musée canadien de la nature Bob Anderson, Kathy Conlan, André Martel et Michel Poulin.

Durée totale des quatre vidéos : 9 min 50 s

Photos de l'exposition

Cliquez sur ces photos de l'exposition pour voir le cliché complet et agrandi.

 

  • Une forêt dans la nuit, illuminée de petits points brillants.

    © Tsuneaki Hiramatsu, digitalphoto.cocolog-nifty.com

    Cette extraordinaire photo à vitesse d'obturation lente montre les clignotements de lucioles au Japon.

  • Plusieurs méduses Aequorea victoria, qui émettent des lueurs mauves et bleues.

    © AMNH\D. Finnin

    Quand on perturbe cette méduse, ses bords s'illuminent comme un collier d'émeraudes. Cette lueur magnifique relève à la fois de la bioluminescence et de la fluorescence. Grâce à une réaction chimique, ses organes lumineux produisent une lumière bioluminescente bleue, que des molécules fluorescentes transforment en vert.

  • Vue d'une partie de l'exposition.

    © AMNH\D. Finnin

    Cette section de l'exposition évoque une nuit d'été illuminée par les lucioles. Celles-ci parlent à leurs congénères grâce au code lumineux propre à leur espèce.

  • Le modèle d'une baudroie (Linophryne sp.) sur le point d'avaler un poisson.

    © AMNH\D. Finnin

    Ce modèle de baudroie femelle montre le leurre rempli de bactéries bioluminescentes qui pend au-dessus de sa bouche. Son menton est garni de filaments lumineux qui ressemblent à des algues. Tout poisson curieux qui s'approche de trop près finira dans sa gueule. 

  • Des enfants autour d'un modèle de champignon bioluminescent.

    © AMNH\D. Finnin

    Ce modèle surdimensionné de clitocybe de l'olivier est environ 40 fois plus gros que le champignon réel.

  • Une photo de scorpion sous la lumière UV et une autre, sous la lumière normale.

    © AMNH\D. Finnin

    Les scorpions sont fluorescents sous la lumière ultraviolette.

  • Un enfant touche l'écran d'un ordinateur interactif devant l'image d'un récif corallien et d'une tortue.

    © AMNH\D. Finnin

    Cette image interactive montre un récif corallien des îles Caïmans le jour et la nuit. Ce récif abrite de nombreux animaux bioluminescents et biofluorescents.

  • Modèle à grande échelle d'une luciole mâle de l'espèce Phausis reticulata.

    © AMNH\D. Finnin

    Ce modèle est 65 fois plus gros que la taille réelle de la luciole. Cette espèce, que l'on appelle parfois fantôme bleu, s'éclaire mais ne clignote pas. La lueur s'intensifie lentement puis s'amenuise.