Skip to main content
Text: nature.ca - Musée canadien de la nature...Lien vers la section J'explore la nature! dans le site nature.ca.
Texte : Eau fait. Photo : une vague d'eau et des bulles...
..English.
....

Accueil > D'où proviennent les déchets échoués sur les plages? > Des déchets flottants dans le Pacifique

D'où proviennent les déchets échoués sur les plages?
Des déchets flottants dans le Pacifique

Les déchets qui jonchent les plages ne sont qu'une partie du problème. Il existe en pleine mer encore plus de déchets que l'on ne voit normalement pas.

La quantité de déchets dans les océans commence à inquiéter les scientifiques. On peut avoir une idée de l'ampleur du problème à certains endroits particuliers des océans. En effet, en raison des courants marins, il se forme à certains endroits ce qu'on appelle des tourbillons océaniques. Les déchets restent prisonniers de ces immenses remous.


Un chien en peluche et un amas de filets de pêche brisés flottant dans l'océan Pacifique.

Ce chien en peluche et ces filets de pêche brisés flottent dans la plaque de déchets du Pacifique Nord.

La plus grande étendue d’ordures au monde est la plaque de déchets du Pacifique Nord. Elle flotte dans un de ces tourbillons océaniques, au milieu de l'océan Pacifique.

Assortiment de débris en plastique.

Les débris en plastique recueillis par des scientifiques durant une heure de collecte dans la grande plaque de déchets du Pacifique.

  • Elle contient environ 100 millions de tonnes de restes de plastique.

  • Selon les estimations, sa taille équivaudrait à trois fois la superficie du Québec. Cela représente plus de 4,5 millions de kilomètres carrés d’ordures!
  • D'après les spécialistes, 80 % des ordures de la plaque de déchets du Pacifique Nord proviendraient de la terre ferme et 20 % des navires en mer.

  • Selon les chercheurs, il faudrait environ cinq ans pour que les courants océaniques transportent au centre du tourbillon les déchets issus de pays éloignés comme le Japon. Il faudrait environ un an ou moins aux ordures provenant de sites plus proches, comme la Colombie-Britannique, pour joindre la plaque de déchets du Pacifique Nord.
Carte montrant l’emplacement du tourbillon du Pacifique Nord. La carte montre comment différents courants contribuent à former le tourbillon dans le nord de l’océan Pacifique, entre l’Asie et l’Amérique du Nord.
  • En certaines parties de la plaque, on estime qu'il y a 970 000 débris de plastique par kilomètre carré.

  • Beaucoup des déchets de surface arrivent en gros morceaux, mais la plupart du plastique se désintègre, au fil des ans, en petites particules généralement de la taille d'un pois. Il faut des filets spéciaux pour les repêcher.

Pour en savoir davantage sur l'évolution de la situation dans la plaque de déchets du Pacifique Nord, consultez les sites Web suivants :

http://blogue.sciencepresse.info/
environnement/item/547

(un blogue où tu peux partager ton point de vue)

http://www.greatgarbagepatch.org
(de l'information de plusieurs sources, en anglais seulement)

Mot du spécialiste


Angela Griffiths, directrice de la conservation et de l'environnement, Aquarium de Vancouver. « La plaque de déchets du Pacifique Nord est immense. C’est horrible. Une véritable soupe de plastique!

Nous n'avons pas encore trouvé le moyen de l'éliminer, mais nous surveillons la situation de près et tentons de freiner sa croissance.

On devrait éviter les produits jetables et bien réfléchir avant de jeter quelque chose dans la nature. »

Angela Griffiths
Directrice de la conservation et de l'environnement
Aquarium de Vancouver


Plastiques : Ils sont là pour durer


  • Les plastiques ne sont pas biodégradables, c'est-à-dire qu'ils ne se décomposent pas. Ils sont toutefois sensibles à la photodégradation. Cela signifie que la lumière du soleil peut les fragmenter avec le temps. Comme aucune créature ne peut se nourrir de ces particules, elles s'accumulent à la surface de l'océan.
Bouteilles de plastique et débris de bois flottant sur l'eau.
  • Les plastiques qui polluent nos océans aujourd'hui y seront encore quand nos petits-enfants joueront sur les plages.

  • Les oiseaux et les mammifères marins mangent du plastique par inadvertance ou parce qu'ils les confondent avec de la nourriture. Cette matière indigeste demeure dans leur ventre, ce qui les rend malades ou les tue.

  • Souvent, les petites particules de plastique sombrent au fond de l'océan. Là aussi, elles causent des problèmes en étouffant les minuscules créatures qui y vivent.

 

Précédente.
D'où proviennent les déchets
échoués sur les plages?
Suivante.
Que pouvez-vous faire?


Bouton : Partager cette page.