Logo de nature.ca. Texte : Musée canadien de la nature. J'explore la nature!
Texte : nos trésors préféres. Photo : Diamant Montage d'images : crâne fossilisé d'un Daspletosaurus torosus CMNFV8506; illustration d'un Nicrophorus sayi; fleurs de saxifrage à feuilles opposées.
Introduction Animaux Fossiles Minéraux Plantes et lichens Crâne d'un Daspletosaurus torosus CMNFV8506. English

Eudialyte

Le coin du collectionneur

Carrière Poudrette, Mont Saint-Hilaire (Québec).

Carrière Poudrette, Mont Saint-Hilaire (Québec). Trois nouveaux types d'eudialyte y ont été découverts.

La plupart des dépôts d'eudialyte se trouvent dans des endroits isolés et difficiles d'accès. Au Canada, nous avons cependant la chance d'en avoir d'importants dépôts dans des endroits faciles d'accès. Le mont Saint-Hilaire n'est qu'à 40 kilomètres au sud-est de Montréal et on le voit de la route transcanadienne.

Plusieurs propriétés physiques aident à distinguer l'eudialyte des autres minéraux. Il est généralement rouge, roux ou rose, rarement jaune. Il a un éclat vitreux et se brise comme du verre. Il forme parfois de petits cristaux, qui ressemblent souvent à un octahèdre, mais il se présente la plupart du temps sous forme de masses irrégulières pouvant atteindre plusieurs centimètres de diamètre.

L'eudialyte ne se trouve pas aisément. Il faut d'ordinaire briser beaucoup de roche et creuser beaucoup pour en trouver un spécimen intéressant. Un marteau de géologue, une masse, un ciseau, un petit seau, un sac collecteur, du papier d'emballage, ainsi que des bottes à embout de protection, des lunettes de sécurité et un casque protecteur constituent les outils de base du collectionneur.


<Où peut-on en trouver?

Au musée>

    Eudialyte
Une histoire fascinante
D'ou vient le nom?
Où peut-on en trouver?
Le coin du collectionneur
Au musée
Image pleine grandeur

© nature.ca

Commentaires ou questions?